07 avril 2015

Bridget Jones, book 3: Mad About the Boy - Helen Fielding

bridget jones t3Attention, la 4e de couv contient des spoilers !

Veuve, 51 ans, mère de deux enfants en bas âge, mais toujours en quête de l'homme idéal : Bridget is back ! Elle n'est plus obsédée par ses kilos, plutôt par les réseaux sociaux, le nombre d'amis qu'elle a sur Facebook (ce qui ne peut que mal se passer, vu son niveau en informatique) et ses enfants qui la font tourner en bourrique. Le grand Mark Darcy - avec qui elle a vécu le bonheur conjugal pendant dix ans - est mort dans un accident, et après une longue période de deuil, Bridget se transforme en cougar dans les bras d'un trentenaire sexy (et quelque peu immature).
Mais pour combien de temps ? Car elle a bien entendu toujours le don de se mettre dans des situations impossibles.

Editions Vintage Digital - ebook - 347 p.

Lors d'une sortie en librairie cet été, je suis tombée sur ce livre. Je ne savais pas du tout qu'il y avait un tome 3 des aventures de Bridget Jones et j'ai été surprise et intriguée. Je n'ai jamais fait partie des fans hardcore de la série, mais j'aime bien quand même : c'est rigolo et souvent assez réaliste. En revanche, quand j'ai lu la 4e de couv, j'ai eu très peur. Déjà, j'ai détesté être spoilée de cette façon [Comment ? Bridget ? Veuve ?] et puis du coup, ça ne donne pas le ton pour de la comédie.

Mais on retrouve assez vite ce qu'on aime dans la série et en même temps, ça devient presque un problème : Bridget, à 51 ans, est toujours aussi gamine et paumée qu'à 30. Ce n'est pas du tout rassurant. Attachant, prétexte à de jolis petits gags, certes, mais ça fait un peur : ne grandit-on finalement jamais ?

Ensuite, ça reste assez prévisible : on sent le love interest à 10km à la ronde, les "péripéties" aussi (Félicie, aussi !) (oui, bon) (on fait ce qu'on peut avec les références qu'on a).

Et puis bon, mais ça c'est très personnel, son obsession sur son poids, alors que franchement, y'a pas de quoi, ça m'a soûlée plus d'une fois. Non, à 60kg, tu n'es pas obèse. Ta gueule. euh pardon. TA GUEULE. (Voilà c'était le coup de gueule perso du jour).

Au final, c'est une lecture sympa, dans la veine des 2 premiers, mais avec la petite étincelle en mois, je dirais.


 

ABC2015

Posté par Miss Bunny à 21:51 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,


05 avril 2015

Dimanche sur les écrans #1

Séries :

 How to get away with murderHow to get away with murder

Une nuit d'hiver, alors que la fête bat son plein sur le campus de la prestigieuse université de Philadelphie, à quelques kilomètres de là, dans les bois, quatre brillants étudiants en droit terrorisés s'apprêtent à brûler un cadavre. Leur vie en sera à jamais bouleversée... Trois mois plus tôt, Michaela, Wes, Laurel, Connor et une soixantaine de leurs camarades faisaient la rencontre de leur charismatique et intransigeante professeure spécialisée en criminologie : Annalise Keating. Une poignée d'entre eux seulement aura la chance d'intégrer sa firme. Mais pour travailler à ses côtés, il faut être prêt à tout. Absolument tout... (source : Allociné)

Alors ça, c'est la découverte de cette période ! J'ai dévoré la saison 1 en 2 jours ! J'ai tout aimé, même les personnages bien chiants (genre Wes et Rebecca, que je sentais pas depuis le début - ni l'un ni l'autre - et même la peste de Michaela !). Ma chouchoute est bien évidemment Annalise, mais j'ai aussi un gros faible pour Bonnie, malgré le fait que son interprète sera toujours pour moi l'insuportable Paris de Gilmore Girls.

bad judgeBad Judge

Juge respectée à la Cour pénale, Rebecca Wright mène le soir et le week-end une vie de débauche, de post-adolescente pas du tout farouche, alors qu'elle a passé la quarantaine. Tous les hommes sont fous d'elle, mais sa peur panique de l'engagement l'empêche de faire autre chose que de jouer avec eux... avant de les jeter ! Elle aimerait bien se comporter enfin comme une adulte. Mais pas aujourd'hui, ni demain. En attendant, elle a un métier à exercer, malgré la gueule de bois et les coups de fil et SMS incessants de ses prétendants... (source : Allociné)

Je ne sais pas comment je suis arrivée sur cette série, mais au final je ne regrette pas. Elle n'a duré que 13 petits épisodes, mais c'est bien dommage parce que pour le coup, c'est une sitcom que j'aurais pu regarder au moins une saison de plus. Déjà, j'adore Kate Walsh. Et puis, j'adore Miguel Sandoval. Et puis, Ryan Hansen, il est pas dégueu à regarder et franchement, autant son perso dans Veronica Mars m'empêchait de m'intéresser à lui, autant là, y'avait du yum effect. Et puis c'était rigolo quoi : la juge complètement déjantée, qui s'habille de façon elle aussi déjantée, ses collègues... Elle n'aurait pas duré longtemps de toutes façons parce qu'avec un pitch comme ça on ne va pas loin, mais honnêtement, j'ai trouvé ça sympa.

 DDDDrop dead diva saisons 3 à 6

Après des années de pause (en fait je pensais ne jamais la reprendre), j'ai finalement repris et fini Drop Dead Diva (à cause d'un teaser sur Teva). Bon. J'y ai retrouvé ce qui m'agaçait : les manières de Jane (AU SECOURS ! l'actrice n'a pas besoin de surjouer autant !), les je t'aime moi non plus / je lui dis je lui dis plus entre Jane et Grayson ; mais j'ai aussi retrouvé ce que j'aimais bien : Stacy, et euh... Stacy principalement.

Alors autant j'ai bien aimé le déroulement de l'histoire (la vraie Jane qui revient, Stacy et Owen), autant la fin m'a extrêmement déçue. Le nouvel acteur choisi pour incarner Grayson est horrible, et ça ne colle pas du tout. Beurk.

 

Broadchurch

Broadchurch saison 2

Ou comment accrocher son public dès la première seconde. Cette série, elle est magistrale. On est happé dans l'action tout de suite, on est dans l'atmosphère, avec le stress du procès et c'est comme si on avait vu le dernier épisode de la saison 1 la semaine précédente. Les nouveaux acteurs sont top (Eve Myles !!!) et on a deux conclusions pour le prix d'une. Sans compter la toujours sublime photographie, à couper le souffle par moments.

 

 

 

hart of dixie

Finale de Hart of Dixie

Alors là, c'est une série que je vais regretter. Elle cassait pas 3 pattes à un canard, mais elle faisait du bien. Ce finale, il me plaît et me déplaît en même temps. Le reproche principal que je ferai aux scénaristes, c'est d'avoir casé AB avec George. D'accord, j'adore Lemon et Lavon. Je suis contente qu'ils finissent ensemble (même si ça semble un peu tiré par les cheveux). Mais j'aimais aussi énormément AB et Lavon. Et je pense même qu'ils auraient fait un meilleur couple. Et ce qui me déplait fortement dans le couple AB / George, c'est qu'on ne savait pas quoi faire d'AB, alors pour ne pas que ça dépareille, on l'a casée avec le seul autre célibataire du show (le lourdaud qui sert à rien, qui plus est). Ils n'étaient pas obligés. Quitte à faire finir ensemble Lemon et Lavon, pourquoi ne pas donner à AB une belle réussite à son école d'infirmière et éventuellement lui faire rencontrer qq1 de nouveau ? Pourquoi d'ailleurs faut-il qu'elle finisse avec qq1 pour que ce soit une fin heureuse ? Bon et puis les mariages à la chaîne... Et le numéro musical... C'est un peu du fan service tout ça. Donc bon, Bluebell me manquera, ça c'est sûr, mais je suis un peu déçue du finale.

secrets and lies

Secrets and lies

Au petit matin, Ben Garner, un père de famille ordinaire en train de faire son footing dans la forêt, tombe sur le corps mort d'un petit garçon qui n'est autre que le fils de sa voisine. La police le suspecte immédiatemment d'être le meurtrier, d'autant qu'une preuve l'accable, tandis que les médias s'en mêlent, le rendant coupable aux yeux des habitants de son quartier. Il n'a alors pas d'autre choix que d'enquêter lui-même afin de retrouver le vrai tueur et de prouver ainsi son innocence... (source : Allociné)

Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah KaDee Strickland ! J'aime cette actrice ! Et bon, Ryan Philippe est pas mal non plus dans son genre :) Je regarde, sans trouver ça exceptionnel. La Juliette Lewis m'énerve au plus haut point (et ce, depuis que je suis ado et que je suivais les actualités people et que je voyais qu'elle se tapait tous les beaux mecs de l'époque. Je vous jure, cette nana, elle est sortie avec tout le beau monde d'hollywood !) et son personnage n'aide pas. Envie d'avoir le fin mot de l'histoire, mais honnêtement, je ne serais pas déçue si elle devait s'arrêter.

 the fallThe Fall saison 2

J'avais adoré la saison 1, mais la saison 2 m'a ennuyée au possible ! Pour chaque épisode, j'ai été obligée de le regarder en plusieurs fois ! J'aime toujours autant Gillian Anderson, mais purée que le Jaime Dornan est fade ! Et monoexpressif ! Et pas intéressant ! Et qu'est-ce qu'on s'est fait chier quoi ! Aucun intérêt ! (enfin si, pour le charme de Colin Morgan, dont je ferais bien mon 4 heures !)

 

 

 hinsightHindsight

A quarante ans, Becca s'apprête à se marier une seconde fois. Mais l'absence de son amie Lolly l'attriste beaucoup. Elle se réveille le lendemain le jour de son mariage avec Sean... en 1995. Becca profite de cette opportunité pour faire les choses différemment et tenter de réparer les erreurs du passé. (source : Allociné)

C'est sur la page FB du Challenge séries 2015 que j'ai entendu parler de cette série. J'adore les histoires de voyages dans le temps, donc il fallait que je teste. Au final, j'ai trouvé sympa, mais sans plus. Il y a de bons côtés, mais Becca est parfois trop égocentrique, Lolly est parfois trop gamine, et je crois que j'aurais préféré plus d'interactions passé / présent. J'ai des espoirs pour la saison 2, on verra ce que ça donne.

Films :

 into the woodsInto the woods

Une comédie musicale ayant pour personnages le petit Chaperon rouge, Cendrillon et ses méchantes belles-sœurs, Raiponce, Jack et le haricot magique, le grand méchant loup et... un boulanger et sa femme qui essayent d'avoir un enfant. (Source : Allociné)

Je remets ce que j'ai écrit à Samarian en commentaire de son article sur le sujet : "le format Broadway adapté au ciné, ça fonctionne pas toujours quoi. Je ne suis pas fan des chansons, et autant j'ai aimé la 1e partie (même si gros WTF par moments - cad la chanson des princes, mais aussi à d'autres moments), autant la 2e m'a paru inutile. L'histoire du géant est chiante, Cendrillon qui se rend compte [que le Prince est un coureur de jupons invétéré et que finalement elle serait mieux avec le petit boulanger alors que sa femme est pas encore refroidie, et puis tiens adoptons Jack, après tout... Euh, ben, non.]
Toujours charmée par Meryl, James, Anna, Christine, mais voilà, sans plus."

 CendrillonCendrillon

Comment le Prince charmant se retrouve à la merci d'un mariage arrangé… Jusqu’à ce qu’il rencontre Cendrillon... (Source : Allociné)

Il est nul ce résumé, on a l'impression que le film est centré autour du Prince alors que non. Déjà, j'ai pas de chance : ils ont choisi 2 actrices de Downton qui sont les 2 que j'aime le moins (voire même que je déteste pour l'interprète de Javotte / Daisy. Quand je l'ai reconnue, j'ai fait BEURK !). Et le prince, ben bof quoi, aucun des Stark ne me fait effet (à part papa Stark, mais bon...). Mais ce sont les seules "erreurs" de casting (erreurs entre guillemets parce qu'ils jouent bien leur rôle, c'est juste que je n'aurais pas choisi ces acteurs). Sinon, Cate Blanchett : parfaite. Helena Bonham Carter : parfaite (quel dommage qu'elle soit si rare dans le film), Derek Jacobi : parfait, Stellan Skarsgard : parfait. C'est visuellement magnifique (mise à part la couleur de la robe, que je trouve atroce), mais voilà, c'est nunuche. Ce qui serait passé comme une lettre à la poste en DA devient gnangnan en film. Ca reste un joli conte, mais j'aurais presque préféré un petit grain de folie, une réécriture (comme pour Maléfique).

 qu'est-ce qu'on a fait au bon dieuQu'est-ce qu'on a fait au bon dieu ?

Claude et Marie Verneuil, issus de la grande bourgeoisie catholique provinciale, sont des parents plutôt "vieille France". Mais ils se sont toujours obligés à faire preuve d'ouverture d'esprit. Les pilules furent cependant bien difficiles à avaler quand leur première fille épousa un musulman, leur seconde un juif et leur troisième un chinois. Leurs espoirs de voir enfin l'une d'elles se marier à l'église se cristallisent donc sur la cadette, qui, alléluia, vient de rencontrer un bon catholique... (Source : Allociné)

J'ai ri, un peu. Mais je m'attendais à plus drôle, plus décapant, moins consensuel. De bonnes blagues, mais trop peu.

 

blendedBlended

Après un rencart désastreux, Lauren et Jim son tombés d'accord sur une seule chose: ils ne veulent plus jamais se revoir. Mais voilà, le hasard s'en mêle, ils se retrouvent en famille avec leurs enfants. Tous coincés et obligés de partager une suite dans un hôtel de luxe pour un safari en Afrique durant une semaine. (Source : Allociné)

Autant j'adore Drew Barrymore, j'adore les comédies romantiques, alors les comédies romantiques avec Drew Barrymore, c'est JACKPOT, autant celle-ci... mouais bof. Sympa, sans plus. D'ailleurs, j'ai déjà oublié les détails. (et puis franchement, c'est limite raciste...)

 

si je resteSi je reste

En un seul moment, tout peut changer. Mia, 17 ans, n'a aucun souvenir de l'accident : elle arrive uniquement à se rappeler avoir roulé le long de la route enneigée de l'Oregon avec sa famille. Puis, en un clin d'oeil, elle se retrouve observant son propre corps dévasté ... L'adolescente sera tiraillée entre l'envie de rejoindre ses parents dans l'au-delà et celle de se réveiller et de retrouver son petit ami et ses proches... (Source : Allociné)

Je dois commencer à être trop vieille parce que ça ne m'a fait ni chaud ni froid. A vrai dire, je me suis ennuyée pendant tout le film. J'ai bien fait de ne pas lire le livre, il m'aurait vite soûlée je pense. J'aime beaucoup l'actrice, elle a une belle fraîcheur, mais ça s'arrête là.

 playing it coolPlaying it cool

Un jeune homme qui ne croit plus à l'amour fait la rencontre d'une femme lors d'un dîner de charité. Il va tenter de la séduire. (Source : Allociné)

Mais qu'est-ce que c'était pourri ! Mais pourri ! Un casting à la mode, pour un film qui ne sert à rien. Aucun des acteurs n'est convaincant dans son rôle et puis nan quoi, c'est nul. Next !

 

 

source codeSource code

Un soldat fait un voyage dans le temps hors du commun. Il se retrouve passager d'un train inconnu à devoir revivre sans cesse, comme une journée sans fin, un attentat visant ce convoi. Il décide de mener l'enquête pour découvrir le ou les responsables. Cela lui permettra-t-il de s'échapper de ce cercle vicieux dans le temps ? (Source : Allociné)

Je l'avais raté au ciné, et je regrette presque parce que c'est vraiment un film que j'aurais bien aimé voir sur grand écran. Je ne suis pas fan de Gyllenhal à la base, mais j'ai un peu changé d'avis avec ce film. Il y a bien sûr de grosses incohérences, mais je l'ai trouvé très efficace, il tient très bien en haleine (même si on se doute assez vite de l'identité du coupable), et franchement, il vaut le détour.

 

Prochain Dimanche sur les écrans : le 3 mai

Posté par Miss Bunny à 21:43 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :

03 avril 2015

Il - Derek Van Arman

Il

"La plupart des tueurs en série n’ont rien à voir avec les mythes qu’ils ont engendrés. Ils ne vivent pas isolés, au milieu des bois ou au fin fond d’un asile. Ce sont vos propres voisins. Comme Bundy, Statler, Gacey, Williams, Merrin et des centaines d’autres sur cette liste, ce sont des individus que vous croisez aux réunions de parents d’élèves ou aux matchs de base-ball de Little League, ils prennent le bus avec vous, leurs enfants jouent avec les vôtres, et ils récitent peut-être même le Notre Père avec vous, lors de vos réunions de famille."
Ainsi parle Jack Scott, directeur de l’agence fédérale en charge des crimes violents et spécialiste des serial killers. Lorsqu’une mère et ses deux filles sont sauvagement assassinées dans une mise en scène macabre, c’est le début d’une chasse à l’homme impitoyable. Jack, qui pensait avoir tout enduré, devra affronter son passé pour mettre la main sur un tueur atypique, aussi pervers que machiavélique.

Editions Pocket - 960p.

C'est Atra qui m'a prêté ce livre. Les thrillers et polars ne sont pas mes genres préférés, mais il m'arrive d'en lire quand je suis "in the mood". Mais là, clairement, c'est un coup pour rien.

Alors en vrac : j'ai été perdue dès le départ par l'écriture, que j'ai trouvée ultra confuse, pas claire. J'ai dû relire plusieurs passages plusieurs fois, sans comprendre. Les explications viennent en fait après, mais ce n'est vraiment pas évident. J'ai aussi été déroutée par l'époque du récit : je m'attendais à un récit au 21e siècle, et en fait ça se passe dans les années 80. Ca ne change pas grand-chose, mais ça m'a perturbée quand je m'en suis rendue compte. Les personnages principaux sont difficilement différenciables, et manquent de profondeur. Trop d'histoires sont lancées en même temps et franchement, on se demande vraiment l'utilité de l'intrigue des deux dégueulasses. Enfin, une piste est lancée [comme quoi le tueur serait un flic] et au final elle n'est même pas utilisée.

J'ai peiné à finir ce livre, et finalement, j'aurais préféré lire un autre thriller.

Edit: AUSSI ! la partie historique était intéressante mais du coup mal exploitée (ça aurait pu faire un excellent bouquin s'il s'était contenté de cette partie-là) et honnêtement, pas une seule fois je n'ai frissonné. Pas une seule fois je n'ai eu peur en imaginant que ça pourrait arriver. C'est dégueulasse (surtout les 2 du van), mais ils ne m'ont fait ni chaud ni froid. Et pour un thriller, c'est quand même dommage...


 

ABC2015

Posté par Miss Bunny à 20:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,