leo demidov t1

Hiver 1953, Moscou. Le corps d'un petit garçon est retrouvé sur une voie ferrée. Agent du MGB, la police d'Etat chargée du contre-espionnage, Léo est un officier particulièrement zélé. Alors que la famille de l'enfant croit à un assassinat, lui reste fidèle à la ligne du parti : le crime n'existe pas dans le parfait État socialiste, il s'agit d'un accident. L'affaire est classée mais le doute s'installe dans l'esprit de Léo. Tombé en disgrâce, soupçonné de trahison, Léo est contraint à l'exil avec sa femme, Raïssa, elle-même convaincue de dissidence. C'est là, dans une petite ville perdue des montagnes de l'Oural, qu'il va faire une troublante découverte : un autre enfant mort dans les mêmes conditions que l'" accident " de Moscou. Prenant tous les risques, Léo et Raïssa vont se lancer dans une terrible traque, qui fera d'eux des ennemis du peuple...

Editions Belfond, 398 pages

Le film est sorti il n'y a pas trop longtemps mais comme d'habitude, je voulais lire le livre d'abord. Bon en fait, non. J'avais dans la tête une histoire de YA un peu fantastique, et la bande-annonce ne correspondait pas à l'idée que je m'en étais faite. Donc il fallait que j'en aie le coeur net. Et comme il était à la bibliothèque, je n'ai pas hésité.

Alors je confirme tout de suite que je m'étais plantée. Je ne sais pas avec quoi j'ai confondu mais toujours est-il que ce n'est pas de la YA, et que ce n'est pas du fantastique.

On commence très vite dans le vif du sujet, et on est plongé dans l'ambiance tout de suite : l'URSS souffre, et nous aussi (mais en bien, en ce qui nous concerne). On est tout de suite pris aux tripes, et on s'intéresse instanténement à ce qu'il se passe.

Les descriptions aident à planter le décor : la peur ambiante, la suspicion, le régime de terreur instauré par Staline... Et on suit Leo, qui travaille pour ce gouvernement et qui participe à renforcer ce climat. Les gens le respectent, car ils ont peur de lui. Mais petit à petit, la moralité de Leo reprend le dessus, et ce n'est pas facile d'aller à l'encontre de la pensée officielle, d'autant plus quand une personne est déterminée à vous faire tomber.

Les personnages sont très fouillés. Leur psychologie est extrêmement bien construite, et cela donne lieu à des révélations très intéressantes, notamment en ce qui concerne Raïssa et Vassili.

C'est palpitant, il n'y a pas de longueurs, on en redemande.

Le seul petit bémol c'est que [on devine assez vite que le tueur est le frère de Leo]. Mais franchement comparé au reste, c'est un détail.

Je lirai probablement assez vite la suite des aventures de Leo et de Raïssa et j'espère qu'il y aura [une histoire de vengeance avec sa nièce, même si elle est petite pour l'instant].