Trash cancan t1

Qui aurait cru que les valets de Charles 6 étaient obligés de se déguiser en diable pour qu'il accepte de se laver? Ou que Saint Louis avait mené ses grandes croisades alors qu'il était atteint de crises aiguës de dysenterie?

Version papier du célèbre blog de Trash Cancan, cet ouvrage rassemble nombre d'anecdotes croustillantes et de récits saignants sur la vie des rois et des reines de France. De Clovis, premier roi chrétien, à Louis-Philippe, en passant par Louis 14, bâtisseur de Versailles, ou Marie-Antoinette, découvrez les souverains sous un nouveau jour.

Grâce à ses dessins humoristiques, Caroline Guillot présente l'histoire de France de manière inédite et décalée. Une chose est sûre; Trash Cancan ne vous fera pas mourir d'ennui!

Editions du Chêne - 144 pages

Je suis tombée sur ce livre dans la boutique des jardins de Versailles et je n'ai pas su résister. Le principe me paraissait intéressant et j'adore les anecdotes croustillantes. (et je ne connaissais pas le blog) D'un côté, je suis comme l'auteure : l'Histoire ne m'intéresse que par ces anecdotes. Retenir de longues listes de dates et de faits, je n'y arrive pas mais associez une anecdote rigolote à un événement et je m'en rappellerai toute ma vie.

J'ai bien entendu une préférence pour la période qui part de Charles IX à Louis XIV (ce dernier étant mon monarque préféré), mais je reste curieuse des autres périodes. Bien sûr, souvent, ce que j'en connais est conditionné par mes lectures de fictions (Les Rois Maudits font que le règne de Philippe Le Bel m'intéresse, par exemple. La Reine Margot a conditionné mon amour pour Henri IV, quand Les Trois Mousquetaires m'ont donné envie de vivre au Louvre. Quant à ma préférence pour Louis XIV, j'avoue ne plus me rappeler quand elle a débuté. Mais je sais que les Angélique y ont contribué).

Ici, la lecture me laisse un sentiment mitigé : les touches d'humour, les illustrations et certaines anecdotes m'ont bien plu. Mais dans l'ensemble, je regrette qu'elles n'aient pas été plus percutantes (je serais bien en peine de vous en citer une maintenat alors que j'ai fini le livre il y a moins d'une semaine). De plus, j'ai remarqué que si l'on ne connaît pas le roi dont il est question (j'ai par exemple de grosses lacunes sur la période après la Révolution, n'ayant jamais étudié ladite période à l'école - en fait, suis passée de LXIV à la WWII...), le livre ne nous aide pas forcément à nous y retrouver. Je sais bien que ce n'était pas la vocation première de l'ouvrage, mais ça reste dommage.

Et puis, je le trouve trop court. 1 à 2 pages par monarque, quand il y a tant à dire...

Une lecture appréciable mais à réserver aux personnes ayant déjà une connaissance de base.