02 octobre 2014

La mort de fitWW ?

Je ne vous ai pas fait d'update sur le fitWW depuis un bout de temps. Quasi mes soucis de santé, il me semble.

La raison en est simple : depuis juin, je me bats à nouveau avec mes vieux démons. Heureusement, je n'en suis pas revenue au désamour de moi-même (je continue à bien aimer mon apparence 75% du temps, ce qui est plutôt pas mal), mais j'en suis à un point où je me dis : à quoi bon ?

A quoi bon continuer quand, au jour d'aujourd'hui, je suis revenue à 106kg (d'après ma balance), soit 1kg de moins de quand j'ai décidé de commencer le fitWW ? Alors que j'étais descendue à 96 ? A quoi bon continuer quand j'ai l'impression de me restreindre en permanence (ce qui n'était pas le cas pré-calcul) ? A quoi bon continuer quand j'ai repris la taille et demie que j'avais littéralement perdue à la sueur de mon front et que je fais à nouveau du 50 ?

Et je pense à une de mes amies qui se reconnaîtra, qui a pris pas mal de poids en peu de temps (bien après moi) et qui a réussi à en perdre une énorme partie (bien avant moi). Pourquoi pas moi ? Chaque personne est différente, mais qu'est-ce qui fait que j'échoue à chaque fois ?

Depuis juin, si je suis allée 5 fois en réunion, c'est énorme; La réunion et le programme ww ne m'apportent plus rien. Je m'ennuie en réunion, je contourne le programme, je ne sens plus d'obligation de rigueur ... et je ne suis pas assez forte pour me l'imposer de moi-même.

Alors comme d'habitude, j'ai envie de tout laisser tomber. De me goinfrer (ce qui ne serait pas évidemment la solution).

En toute honnêteté, s'il était possible de trouver les mêmes fringues que pour les minces dans ma taille, je ne me ferais même pas chier. Mais ce n'est pas le cas. Et j'ai envie, un jour, d'être jolie dans de jolis vêtements, d'avoir des jolis tops, des jolis pantalons, de porter des talons hauts qui ne feront pas souffrir de la plante des pieds au bas du dos dès que je les mets.

Et j'ai envie d'arrêter de dégouliner comme un porc dès que je fais 3 pas ou dès qu'il fait 21°.

Et putain de merde, je n'ai pas envie de laisser tomber (oui je sais, je contredis ce que je viens de dire... mais vous voyez ce que je veux dire).

Alors je me demandais si je n'allais pas aller voir un nutritionniste. Que j'ai déjà vu il y a 5 ans, et que j'avais trouvé très bien, strict mais compréhensif. Que ma cousine voit et dont elle est ravie. J'ai peur de ne pas réussir à me détacher de WW (qui fait partie de ma vie depuis plus de 10 ans), j'ai peur de ne pas accepter les restrictions (voire les interdictions), bref, j'ai peur d'échouer, encore une fois.

Mais je vais tenter. Encore une fois.

Premier rdv le 30 oct ! Donc à bientôt pour une énième tentative !

(le bon point ? il a toujours mon dossier !)

[Et un gros gros bisou à ma Super Atra, qui, comme d'hab, a su trouver les mots pour m'apaiser et m'aider. Ze t'aim :)]

Posté par Miss Bunny à 17:42 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,


28 septembre 2014

Un dimanche en séries

00

 

ATTENTION !!! Je dis toujours de quel épisode je parle alors si vous ne voulez pas de

ne lisez pas !

 DIMANCHE :

Downton AbbeyDownton Abbey

5x01 - Rah la la, je suis contente de les retrouver tous ! Mais, j'ai trouvé cet épi un peu mou, peu intéressant. Le truc, c'est que la saison finit relativement tôt dans l'année, et après il faut attendre presque 9 mois pour avoir les nouveaux épisodes et... c'est trop long.

Ceci dit, j'ai aimé voir Edith (et j'espère qu'elle va pouvoir profiter de son petit bout), Baxter et Molesley (qui m'a fait rire avec sa teinture, mais ce sont surtout les réactions des autres qui étaient drôles), les manigances de Thomas et James (qui ne me manquera pas tiens...).

MARDI :

DWTSDancing with the Stars

19x01 à 04 - Roh j'ai pas encore regardé. Il faudra que je m'y mette pourtant ! D'autant que la saison française a commencé (ceci dit, j'ai déjà commencé à comparer l'édition française avec l'édition américaine alors c'est peut-être pas plus mal si je ne regarde pas les deux en même temps, parce que l'édition française souffre trop de la comparaison la pauvre. Pourtant y'a de bonnes choses à dire (voir plus loin).

 

Agents of ShieldAgents of S.H.I.E.L.D.

2x01 - Je suis contente d'avoir retrouvé la série, mais là aussi j'étais un peu perdue au début. Ceci dit, comme pour Downton, je suis un peu déçue de cette reprise. Contente de retrouver tout le monde, mais... Je m'étais faite à Skye, et là, j'ai l'impression qu'il faut qu'elle me regagne à sa cause.

Coulson m'avait manqué, mais là il ne m'a fait ni chaud ni froid. Et autant j'ai eu un petit pincement au coeur pour Fitz, autant je me demande bien où est Simmons et c'est pas cool qu'elle soit pas là.

A voir pour la suite.

JEUDI :

Grey'sGrey's Anatomy

11x01 - Grey's reprend le lendemain du départ de Cristina et pour l'instant, elle ne me manque pas trop. Mais je sais que ça va venir. Je ne suis pas super ravie d'avoir lu que la saison 11 allait se concentrer principalement sur Meredith parce qu'elle est loin d'être mon personnage préféré dans la saison, et même si la série porte son nom, ben j'ai l'impression qu'il y a d'autres choses à explorer.

Comme je m'en doutais lors des derniers épi de la saison précédente, Pierce me soûle, mais d'une force ! Elle ne comprend pas qu'elle prend la place de quelqu'un qui était inestimable, professionnellement et dans le coeur de Meredith et que forcément, c'est pas parce qu'elle arrive la bouche en coeur qu'on va lui tomber dans les bras ?! Pfff pauvre petite fille gâtée (oui je sais elle a été abandonnée par sa mère... mais d'après ce qu'elle dit ensuite, sa famille adoptive a l'air d'être très aimante, et c'est plus que ce que Meredith a eu, merde quoi). Et puis j'aime pas sa tronche de toutes façons.

Pour le reste, bof, pour l'instant. A voir aussi.

SAMEDI :

SMCSailor Moon Crystal

1x06 - Je suis vraiment contente que ça suive plus fidèlement le manga ! La série précédente, même si je l'aimais, était quand même vachement plus gnan-gnan que le manga et si celle-ci est fidèle à l'oeuvre d'origine, on aura un truc d'une super qualité ! J'ai déjà hâte d'être à la fin de l'arc, à la mort d'Endimion et de Serenity !!! Je sens queje vais chialer comme une madeleine !

Puis l'arc de Mini Bunny, Sailor Pluton, roh la la !!!

Et puis Saturne ! J'espère qu'elle aura droit à une transformation !!!

 

DALS

 Danse avec les Stars

5x01 - Ca y est c'est le retour de DALS ! Honnêtement, je ne suis pas préparée, parce qu'avec le temps qu'il fait et mon emploi du temps bizarre du mois de septembre, j'ai toujours un peu l'impression d'être en été, et pour moi DALS, c'est un truc de fin d'automne début d'hiver (et pourtant ça commence toujours au même moment hein...)

Anyway, cette année, j'aime tout le casting (et je suis indifférente au ptit jeune,pour être honnête). Ca change. (Ah oui, non, je ne suis pas fan d'Elisa Tovati. Et ses putains de réflexions sur son physique m'ont donné envie de lui claquer le beignet... mais bon.)

La meilleure danse de la soirée revient à Grégoire et Nathalie, pour ma part.

SERIES BONUS :

orange is the new blackOrange is the new black

Saison 2 (13 épisodes) - Roh la la !!! Bon ben j'ai aussi adoré cette saison (malgré l'absence d'Alex). Le premier épisode fait un peu peur, on se demande où on nous mène, mais ça rentre vite dans l'ordre, heureusement. L'addition de Vee est top mais qu'est-ce que j'ai détesté ce personnage ! Comment elle fout son bordel partout ! Et du coup, déjà que j'aimais pas trop Black Cindy et Watson, ça me les as rendues encore plus antipathiques. Et comme en revanche j'adore Taystee et Poussey, ben j'étais méga véner contre Vee. Et quand je vois ce qu'elle fait subir à Red... Ah ! Elle l'aura bien méritée sa fin ! (et Mlle Rosa est bien remontée dans mon estime ! J'ai dû pousser un cri de joie féroce à la fin de l'épi final !).

Et puis le retour de Pornstache !!! Je ne devrais pas, mais j'adore ce personnage. Et Haley ! J'ai eu pitié de lui, le pauvre, malgré ses travers, je l'aime bien. Et même Caputo, je l'aime bien (si on fait exception de ses séances branlettes, c'est un homme décent je trouve).

Le gros gros choc, c'est quand j'ai vu que la saison 3 serait diffusée en juin 2015. Juin 2015 quoi ! Comment je suis censée attendre jusque là ???

challenge séries 2014

 

FILMS

 Rien.

Bilan de la semaine : 0 films, 6 séries, 18 épisodes. Et chez vous ?

D'autres sériphiles :, Azi, Joey Lynnae, Samarian, Evy, Jelydragon, , Riz-Deux-ZzZ, et  Cln.

Posté par Miss Bunny à 16:30 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

Cornes - Joe Hill

cornes

Au début, Ig croit que les cornes sont une hallucination, celle d’un esprit malade, rongé par la colère et le chagrin. Cela fait un an que Merrin Williams, sa bien-aimée, a été violée et tuée dans des circonstances inexplicables. Depuis, reclus dans sa solitude, il vit un enfer, et il a plus de raisons qu’il n’en faut pour sombrer dans la dépression. Pourtant les cornes sont on ne peut plus réelles.

Jadis, Ig le vertueux faisait partie des privilégiés : né dans une famille riche, second fils d’un musicien renommé et frère cadet d’une star montante de la télé, il avait la sécurité, l’aisance, une place reconnue au sein de sa communauté. Ig avait tout pour être heureux, plus encore il avait Merrin et un amour réciproque, auréolé de magie, fondé sur les mêmes rêves. Mais la mort de Merrin a tout détruit. Seul véritable suspect, Ig n’a pourtant jamais été accusé ni jugé. Et donc jamais innocenté. Pour le tribunal que constitue l’opinion publique de Gideon, sa ville natale du New Hampshire, Ig aura beau dire ou faire, il est et restera toujours coupable, car ses parents riches et influents ont exercé des pressions pour faire boucler l’enquête. Il est abandonné de tous, Dieu y compris. De tous, sauf de son démon intérieur…

Et voilà qu’Ig se retrouve soudain doué d’un nouveau pouvoir, assorti à son nouvel aspect et tout aussi terrible, un macabre talent qu’il compte bien utiliser pour retrouver le monstre qui a tué Merrin et détruit sa vie. Être bon, prier… tout ça ne l’a mené nulle part. Il est temps de prendre sa revanche… Il est temps de donner sa part au diable…

Editions J'ai Lu - 511p.

Mon frère m'a montré la BA du film, qui m'a bien intriguée, puis je l'ai postée sur mon mur FB et un ami m'a demandé si j'avais lu le livre, qui d'après lui valait le détour. Ni une ni deux, le samedi suivant je me rendais à la médiathèque pour l'emprunter.

Comme la BA le laisse entendre, c'est assez bizarre, mais suffisamment intéressant pour donner envie de continuer. Le personnage principal, Ig, est complètement paumé, et on l'est avec lui au début. Et au fur et à mesure que ça devient clair dans sa tête, ça le devient dans la nôtre aussi.

Le découpage en parties est très bien fait : on suit différents moments de la chronologie, pour bien comprendre tous les événements. On en vient à sympathiser très vite avec Ig et avec Merrin.

Néanmoins, je trouve qu'ils manquent un peu de nuances, notamment le personnage de Lee (même si c'est totalement explicable et d'ailleurs bien expliqué).

J'ai lu ce livre sans me forcer, mais sans plaisir. Il manque un petit quelque chose et en même temps, je l'ai parfois trouvé malsain (ou plutôt l'atmosphère malsaine) sans pouvoir mettre le doigt sur ce qui me dérangeait. Il y a également quelques longueurs.

J'irai quand même voir le film, car j'aime bien Daniel Radcliffe, et c'est un choix judicieux pour ce personnage.

Posté par Miss Bunny à 15:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 septembre 2014

Un dimanche en séries

00

 

ATTENTION !!! Je dis toujours de quel épisode je parle alors si vous ne voulez pas de

ne lisez pas !

 JEUDI :

the BLThe Biggest Loser

16x01 - Je n'avais pas du tout accroché à la saison 15, probablement parce que je venais de me faire 14 saisons en l'espace d'un an... Ca fait beaucoup. Là, j'ai laissé suffisamment de temps pour profiter de la reprise et ce début de saison s'annonce prometteur, malgré le départ de Jillian. Les nouveaux trainers ont l'air bien sympa, Dolvett et Bob sont toujours aussi cools, les candidats ont encore une fois de sacrées histoires (même mon frère a versé une larme en regardant ce premiere, c'est vous dire), y'a moyen que ça soit bien.

Bon, ma première chouchoute s'est fait virer dès la première émission, mais j'ai hâte de la retrouver au finale.

SAMEDI :

DW1Doctor Who

08x04 - Un épi qui est un peu meilleur que les précédents, avec du Timey Wimey, et un peu flippant MAIS... ça finit encore en eau de boudin. En fait, il ne faut pas réfléchir, parce que ça n'a ni queue ni tête. Moffat lui-même ne réfléchit pas à ce qu'il fait, alors il ne faut pas perdre de temps à essayer d'y trouver du sens. Et je crois que c'est le plus gros reproche que je pourrais lui faire : c'est le gros fanboy qui est tout content de faire n'importe quoi, mais qui ne réfléchit à rien sur la continuité.

J'aime toujours pas Clara, et si le Danny me parait intéressant, il n'y a aucune alchimie entre les deux et le couple est nul nul.

OutlanderOutlander

1x02 - J'ai regardé sans vraiment regarder et du coup je ne m'en souviens déjà plus. Mais je crois que j'ai moins aimé que le premier (ah bon ?).

En fait, je m'en détache déjà...

SMCSailor Moon Crystal

1x06 - J'avais déjà regardé l'épi 1 avec Grou (mon frère), mais quand Atra est venue me voir, on l'a regardé à nouveau, avec les 3 suivants. J'aime !!!! (Enfin ça, vous vous en doutiez).

 

SERIES BONUS :

GoTGame of Thrones

4x04 à 10 (7 épi)- Bon, alors il y a quelques moments où j'ai fait "ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii" ! et d'autres où j'ai hurlé d'horreur (Oberyn, quoi !!! et encore, j'avais caché mes yeux, mais rien que les bruits, BEURK ! et en plus Oberyn, je l'adore dans les bouquins et là on l'a presque pas vu, ça m'a un peu soûlée je dois dire). Mais dans l'ensemble, ben gros bof quoi. Enfin, J'ai fini la série pour mon challenge, c'est le principal :)

challenge séries 2014

roswellRoswell

1x01 et 02 - La Trilogie du Samedi, c'était quand même un sacré truc. A l'époque, j'avais vu les 2 premières saisons (tout en tiquant sur la voix française de Liz, alors que je ne regardais pas encore de séries en VO) et puis la 3e était arrivée biiiiiiiiiiiiiiien plus tard et là, j'avais découvert la VO et je n'ai pas pu supporter la voix de Liz plus de 10 minutes. Donc je n'ai jamais vu la 3e saison.

Là, je reprends donc (et la vraie voix de Shiri est quand même plus sympa), et bon, c'est pas génial génial (la Majandra joue trop mal) mais, ça se laisse regarder.

1x03 à 08 - Je me demande un peu ce que j'ai pu lui trouver de bien à l'époque parce que je trouve ça long ! Et lent ! Et chiant !

challenge séries 2014

orange is the new blackOrange is the new black

Piper Chapman va en prison pour quinze mois car elle a transporté une valise d'argent de la drogue, dix ans plus tôt, pour son amante Alex Vause. Elle tente de se faire à la vie en prison. (Source : Wikipédia)

Saison 1 (13 épisodes) - Roh la la mais qu'est-ce que c'est bien cette série !!! Depuis le temps que j'en entends parler et que je vois passer des gifs sur tumblr ! Trop trop bien ! J'aime tout dans cette série. Tout. 13 épisodes en 2 jours, et si je n'avais pas du boulot à faire (argh), je serais en train de regarder la saison 2 là tout de suite. Demain je commence à 8h, il va falloir que je fasse gaffe de pas me coucher trop tard !!!

[Je switche cette série contre Supernatural : je n'ai pas spécialement envie de continuer : j'ai satisfait ma curiosité, ça ne me plaît pas - je pense qu'au bout de 5 saisons et demi, je me suis fait une assez bonne idée]

challenge séries 2014

 

FILMS

 délivre-nous-du-mal-afficheDélivre-nous du mal [Titre VO : Deliver Us From Evil] - Scott Derrickson

A New York, le policier Ralph Sarchie enquête sur une série de crimes. Il s'associe avec un prêtre non conventionnel, spécialisé dans les rituels d'exorcisme. Tous deux vont lutter contre les possessions qui terrorisent leur ville. (Source : Allociné)

Comme j'ai été longtemps privée de cinéma (en 3 ans, j'ai vu 3 films... ici, en 2 mois, j'en ai vu 4), j'ai décidé de reprendre ma carrière de petite cinéphile et d'aller voir des films un peu au hasard, pas forcément parce que j'avais très envie de les voir, mais parce qu'en regardant la BA, je me suis dit, mouais, pourquoi pas ?

Ce film-ci fait donc partie de la 2e catégorie. (Et il y est entré en grande partie parce que Eric Bana, quoi)(ouaip, j'assume). Bon, alors mis à part le fait que j'ai crié pendant le film (je suis déjà très bonne spectatrice pour ce genre de films, mais si en plus j'y vais avec qq1 qui m'attrape le bras alors que je suis en plein dans l'action, forcément, je crie... et je fais rire le rang de derrière... la honte), que j'ai sursauté plusieurs fois et que je me suis dit "mais pourquoi est-ce que je m'inflige ça ?", je l'ai trouvé sans plus. Disons qu'en fait je ne m'attendais pas à ça, et c'était un poil trop religieux pour moi, et pas assez mystique (si, si, pour moi il y a une différence). Et puis la voix doublée d'Eric Bana est grave caricaturale, et j'ai pas réussi à m'en défaire de tout le film.

Bon et puis l'histoire de sa famille, je m'en battais un peu les couilles à vrai dire, et sa femme m'a soûlée à dire "mais t'es jamais là pour nous, tu travailles trop". Ben il a un job quoi. Tu le savais en l'épousant alors fais pas chier le monde (ouais, je sais... mais ça m'a agacée quand même).

Bon, je ne regrette pas d'y être allée, mais ce n'est pas trop ma came.

nos étoiles contrairesNos étoiles contraires [Titre VO : The Fault in Our Stars] - Josh Boone

Hazel Grace et Gus sont deux adolescents hors-normes, partageant un humour ravageur et le mépris des conventions. Leur relation est elle-même inhabituelle, étant donné qu’ils se sont rencontrés et sont tombés amoureux via un groupe de soutien pour les malades du cancer. (Source : Allociné)

J'aurais préféré le voir en VO, mais j'ai raté les deux pauvres séances proposées, donc ben... VF. Ca va, ça m'a pas fait mal aux oreilles (à part Hazel prononcé à la française... suivi de Grace prononcé à l'anglaise. Normal quoi). Mais je me suis un peu fait chier. Je connaissais déjà la fin (pour une fois, je ne remercie pas Tumblr), alors tout du long je me disais : "mais c'est quand qu'il crève ???" Ouais.

Ca ne m'a pas empêchée de verser ma petite larme, mais bon. En plus j'ai trouvé ça super bavard (un peu comme Dawson dans ses pires épisodes). J'ai retrouvé dans ce film, ce qui ne m'avait pas plu dans un autre roman de John Green. Ce qui me fait dire que ce n'est pas un auteur pour moi.

un-homme-tres-rechercheUn homme très recherché [Titre VO : A Most Wanted Man] - Anton Corbijn

Hambourg, Allemagne, de nos jours. Un mystérieux jeune homme d’origine tchétchène et russe, cherchant désespérément de l’aide, arrive à l’agonie dans la communauté islamique de la ville pour récupérer la fortune mal acquise de son défunt père russe. Rien chez ce jeune homme ne semble clair : est-il une victime, un voleur ou, pire encore, un extrémiste aux intentions destructrices ? Un banquier britannique et une jeune avocate déterminés à défendre les plus démunis vont se retrouver mêlés à cet imbroglio. Ce faisant, ils sont sous la surveillance du charismatique et perspicace chef d’une unité secrète d’espionnage allemande, qui se bat pour assembler les pièces du puzzle alors que l’heure tourne. (Source : Allociné)

Comme je l'ai dit à Mo (qui est venue le voir avec moi) et sur FB, une réplique du film résume parfaitement mon opinion de ce film : "Mais quelle est la finalité de tout ça ?"

J'avoue ne pas avoir compris l'utilité de ce film, ni de quoi ça parlait VRAIMENT. Quel est l'enjeu ? Quelles sont les motivations des personnages ? Pourquoi ? Comment ?

On se laisse emporter, mais il ne se passe pas grand-chose. Il y a de grands acteurs, mais c'est à peu près tout. Vive les places de ciné à tarif réduit !

Bilan de la semaine : 3 films, 7 séries, 32 épisodes. Et chez vous ?

D'autres sériphiles :, Azi, Joey Lynnae, Samarian, Evy, Jelydragon, , Riz-Deux-ZzZ, et  Cln.

Posté par Miss Bunny à 14:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

19 septembre 2014

Blitz, tome 1 : Black-out

blitz t1

Oxford, futur proche. L’université est définitivement dépoussiérée : historien est devenu un métier à haut risque. Car désormais, pour étudier le passé, il faut le vivre. Littéralement.
Michael Davies se prépare pour Pearl Harbor, Merope Ward est aux prises avec une volée d’enfants évacués en 1940, Polly Churchill sera vendeuse en plein coeur du Blitz, et le jeune Colin Templer irait n’importe où, n’importe quand, pour Polly…
Ils seront aux premières loges pour les épisodes les plus fascinants de la Seconde Guerre mondiale. Une aubaine pour des historiens, sauf que les bombes qui tombent sont bien réelles et une mort soudaine les guette à tout moment. Sans parler de ce sentiment grandissant que l’Histoire elle-même est en train de dérailler.
Et si, finalement, il était possible de changer le passé ?

Editions Bragelonne - 643p.

J'ai découvert ce livre lors de la sortie librairie avec Atra (oui, la même que pour Percy Jackson), mais comme je suis pauvre (hélas), j'ai profité qu'il soit disponible à ma médiathèque pour l'emprunter.

Ce n'est pas un coup de coeur, mais presque ! (Bon, allez, on va dire que c'est un petit coup de coeur).

Ca n'a pourtant pas été facile : quand j'ai ouvert le livre, je n'ai pas été captivée par les premières lignes et ensuite, comme il était trop gros pour le bus, je l'ai mis de côté en me disant : je le lis le soir, et en journée je lis autre chose (Percy Jackson, donc). Oui, sauf que je déteste lire plusieurs livres en même temps. Donc forcément, j'ai laissé Black-out de côté.

Et je l'ai récupéré après avoir fini PJ. Et j'ai lu 200 pages d'un coup.

On suit différents personnages à différentes époques, alors ce n'est pas toujours évident au début. Surtout qu'ils utilisent des pseudonymes. Mais le récit est tellement détaillé qu'on s'y croirait.

Malgré le fait que j'ai étudié la WWII de nombreuses fois (au lycée, puis à la fac), je n'y connais rien. J'aime l'histoire et paradoxalement, je n'aime pas l'histoire... Ouais. J'explique. J'adore en savoir plus sur la façon de vivre des gens, connaître des anecdotes, vivre l'Histoire comme si j'y étais. Et malheureusement, l'enseignement de l'histoire ne m'apporte pas cette satisfaction. C'est la raison pour laquelle j'aime tellement les romans historiques et pas du tout les livres d'histoire. Alors oui, je sais bien que les romans sont par essence romancés, mais ça satisfait bien ma curiosité, d'autant que beaucoup sont très bien documentés.

Revenons donc à celui-ci. Je disais : on s'y croirait. Les bombardements, l'angoisse, les abris surpeuplés... tout ça m'a donné envie d'en savoir plus. D'autant que les personnages, des historiens, connaissent très bien la période qu'ils sont partis étudier, mais sont perdus quand ils doivent s'attaquer à une période qu'ils ne connaissent pas... ce qui rend l'identification du lecteur beaucoup plus facile. Comme eux, je me suis surprise à regretter de ne pas mieux connaître les détails de la période.

Le seul bémol que je pourrais apporter, c'est que j'ai trouvé quelques longueurs, principalement dans le fait que [les personnages se demandent sans arrêt quand l'équipe de récupération viendra les... récupérer. Imparable. Ils mettent trop de temps à comprendre qu'ils sont coincés, et même à la fin du roman, une seule des personnages a tilté.]

Néanmoins, j'ai déjà réservé le tome 2 auprès de ma médiathèque, vivement qu'il arrive !

Posté par Miss Bunny à 19:07 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,


15 septembre 2014

Percy Jackson's Greek Gods - Rick Riordan

PJ's Greek Gods

Who could tell the origin stories of the gods of Olympus better than a modern-day demigod? Percy Jackson provides an insider’s view with plenty of ‘tude in this illustrated collection.


A publisher in New York asked me to write down what I know about the Greek gods, and I was like, Can we do this anonymously? Because I don’t need the Olympians mad at me again. But if it helps you to know your Greek gods, and survive an encounter with them if they ever show up in your face, then I guess writing all this down will be my good deed for the week.

So begins Percy Jackson’s Greek Gods, in which the son of Poseidon adds his own magic and sarcastic asides to the classics. He explains how the world was created, then gives readers his personal take on a who’s who of ancients, from Apollo to Zeus. Percy does not hold back. “If you like horror shows, blood baths, lying, stealing, backstabbing, and cannibalism, then read on, because it definitely was a Golden Age for all that.”

Dramatic full-color illustrations throughout by Caldecott Honoree John Rocco make this volume a must for home, library, and classroom shelves as stunning as it is entertaining.

Editions Puffin Books - 360p.

En allant à la librairie avec Atra il y a qq temps déjà (ça file ! presqu'un mois !), je suis tombée sur celui-ci, j'ai lu les premières lignes et je me suis dit : bon, ben il me faut la suite. Donc, voilà.

Je retrouve dans ce livre tout ce que j'aime dans les PJ : l'humour du protagoniste, l'adaptation à son lectorat tout en gardant des informations précises et correctes.

Ce livre, c'est presque un dico de mythologie pour les nuls. En plus drôle. J'aime que Riordan y insère des références à ses autres livres et que Percy nous raconte ça tout en gardant ses propres opinions.

Bien évidemment, il est centré sur les 12 dieux principaux, alors j'aimerais bien que Riordan en fasse un autre, pour les autres mythes.

Livre lu dans le cadre de :

ABC14

Posté par Miss Bunny à 09:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07 septembre 2014

Un dimanche en séries

00

 

ATTENTION !!! Je dis toujours de quel épisode je parle alors si vous ne voulez pas de

ne lisez pas !

 LUNDI :

MistressesMistresses

2x13 - Pfffffffffffffff ! Evidemment, on le voyait venir à 1000km depuis le début de la saison, mais ça n'empêche que je ne suis pas DU TOUT contente qu'ils nous aient foutu Harry et Joss ensemble. Ils auraient dû rester amis, c'était génial comme amitié et Scott est parfait pour elle. Harry c'est un emmerdeur égoïste et colérique et pfff quoi. En plus, v'là l'ambiance entre Savi et Joss maintenant !

April et sa fille, bon ben voilà quoi. Il fallait que ça arrive un jour. Elle croyait quoi, qu'elle allait pouvoir mentir à sa fille jusqu'à la fin de sa vie ? Raté ! (par contre je suis contente qu'elle soit re avec Daniel, ils fonctionnent bien ensemble les 3).

Karen : je m'en fous. Voilà c'est dit.

Bon ben à l'année prochaine hein !

SAMEDI :

DW1Doctor Who

08x02 - Bon ben celui-ci n'était pas trop trop mal. Déjà, j'aime bien le nouveau, Danny. Il me plaît beaucoup beaucoup. Par contre, c'était obligé qu'il soit un love interest pour Clara ? (que je ne supporte toujours pas d'ailleurs...)

Et puis c'était intéressant de voir le Docteur et sa part d'ombre. Eleven faisait trop le clown, c'en était lassant. Là, on peut explorer autre chose. Et pour une fois depuis bien longtemps, les Daleks ont servi à quelque chose.

Mais bon, c'est toujours pas génial, hein...

08x03 - Nul nul et re-nul. Next !

OutlanderOutlander

À la fin de la Seconde Guerre Mondiale, Claire Randall, mariée et infirmière de son état, touche un cercle de pierre comme il y en a des dizaines sur les îles anglaises et se retrouve projetée en 1743. Alors qu’elle venait de fêter la fin de la guerre, la voici replongée dans la guerre avec des conflits quotidiens entre des clans écossais rivaux. Sans compter, qu’un jeune guerrier, James Fraser, n’est pas insensible à son charme.

1x01 - J'avais lu les bouquins (enfin pas toute la saga car au bout d'un moment je me suis lassée) quand j'étais bien plus jeune, et quand j'ai vu qu'ils en faisaient une série, j'ai été intriguée. Ce premier épisode m'a charmée dès les premières secondes. L'actrice, la BO (Bear McCreary, les amis), l'Ecosse, l'accent (leur façon de dire "a whore" est devenue mon mot préféré en l'espace de 2 secondes)... Quel bonheur ! A voir si ça se confirmera par la suite mais pour l'instant, j'aime !

SMCSailor Moon Crystal

1x01 à 04 - J'avais déjà regardé l'épi 1 avec Grou (mon frère), mais quand Atra est venue me voir, on l'a regardé à nouveau, avec les 3 suivants. J'aime !!!! (Enfin ça, vous vous en doutiez).

Donc, comme beaucoup, j'avais des doutes sur cette nouvelle version, en ce qui concerne le chara-design. Doutes qui se sont vite évanouis. Ensuite, j'avais peur pour les transformations. J'aime aussi ces métamorphoses (celle de Mercure est trop trop jolie !). Et puis bien entendu, que ça suive plus le manga, c'est quand même vachement mieux.

1x05 - Jupiter n'est pas ma préférée, et l'histoire de cet épi / chapitre ne me plaît pas spécialement non plus. Ses attaques sont bien sympa par contre. Moi j'ai hâte d'être à l'épi où Usagi découvre qu'elle est la princesse !

SERIES BONUS :

GoTGame of Thrones

2x10 et S3 (11 épi) - Oh purée le Red Wedding !!! J'avais fini par apprécier Talisa, et sa mort (et celle du mioche) plus que celle de Robb ou celle de Catelyn [spoiler livre : mais bon, celle de Catelyn, c'est presque de la triche...] m'a choquée. Le Frey, j'avais envie de lui faire ravaler son sourire. Quel connard !

Sinon, le Ramsay, il me débecte autant dans la série que dans le bouquin dis...

Quant à Tyrion, c'est décidément le meilleur personnage de cette série. Qu'est-ce que je l'aime lui !!! La scène de son mariage m'a fait mal au coeur, pauvre chouchou.

Je commence à regarder avec un peu plus d'intérêt, mais comme pour le livre, j'ai mes chouchous, et il y a ceux qui ne m'intéressent pas. Jon et Ygritte ne m'intéressent pas. Sam ne m'intéresse pas. Stannis ne m'intéresse pas (dommage que Davos soit du côté de Stannis, parce que lui est un chouette personnage). Arya m'intéresse un peu plus que dans le bouquin, et j'aime bien sa relation avec le Chien (par contre, soit j'ai rien compris dans le bouquin, soit je l'ai vraiment survolé, mais je ne me rappelle pas que son périple ait été autant une partie de plaisir. Elle était pas prisonnière, chez les Compagnons ? Bah...

4x01 à 03 - The king is dead, long live the king! Ah la la ! Déjà que je déteste Joffrey dans les bouquins, mais alors dans la série !!! Mais ouf ! Il est mort !!! Pour le reste... J'aime pas le nouvel acteur pour Daario, celui de la saison 3 était bien mieux à mon humble avis, celui-ci fait trop minet, pas assez dangereux.

challenge séries 2014

 

FILMS

 

délivre-nous-du-mal-afficheDélivre-nous du mal [Titre VO : Deliver Us From Evil] - Scott Derrickson

A New York, le policier Ralph Sarchie enquête sur une série de crimes. Il s'associe avec un prêtre non conventionnel, spécialisé dans les rituels d'exorcisme. Tous deux vont lutter contre les possessions qui terrorisent leur ville. (Source : Allociné)

Comme j'ai été longtemps privée de cinéma (en 3 ans, j'ai vu 3 films... ici, en 2 mois, j'en ai vu 4), j'ai décidé de reprendre ma carrière de petite cinéphile et d'aller voir des films un peu au hasard, pas forcément parce que j'avais très envie de les voir, mais parce qu'en regardant la BA, je me suis dit, mouais, pourquoi pas ?

Ce film-ci fait donc partie de la 2e catégorie. (Et il y est entré en grande partie parce que Eric Bana, quoi)(ouaip, j'assume). Bon, alors mis à part le fait que j'ai crié pendant le film (je suis déjà très bonne spectatrice pour ce genre de films, mais si en plus j'y vais avec qq1 qui m'attrape le bras alors que je suis en plein dans l'action, forcément, je crie... et je fais rire le rang de derrière... la honte), que j'ai sursauté plusieurs fois et que je me suis dit "mais pourquoi est-ce que je m'inflige ça ?", je l'ai trouvé sans plus. Disons qu'en fait je ne m'attendais pas à ça, et c'était un poil trop religieux pour moi, et pas assez mystique (si, si, pour moi il y a une différence). Et puis la voix doublée d'Eric Bana est grave caricaturale, et j'ai pas réussi à m'en défaire de tout le film.

Bon et puis l'histoire de sa famille, je m'en battais un peu les couilles à vrai dire, et sa femme m'a soûlée à dire "mais t'es jamais là pour nous, tu travailles trop". Ben il a un job quoi. Tu le savais en l'épousant alors fais pas chier le monde (ouais, je sais... mais ça m'a agacée quand même).

Bon, je ne regrette pas d'y être allée, mais ce n'est pas trop ma came.

Bilan de la semaine : 1 film, 5 séries, 23 épisodes. Et chez vous ?

D'autres sériphiles :, Azi, Joey Lynnae, Samarian, Evy, Jelydragon, , Riz-Deux-ZzZ, et  Cln.

Posté par Miss Bunny à 14:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

06 septembre 2014

Funérailles célestes - Xinran

funérailles célestes

En 1956, Wen et Kejun sont de jeunes étudiants en médecine, remplis de l'espoir des premières années du communisme en Chine. Par idéal, Kej un s'enrôle dans l'armée comme médecin.
Peu après, Wen apprend la mort de son mari sur les plateaux tibétains. Refusant de croire à cette nouvelle, elle part à sa recherche et découvre un paysage auquel rien ne l'a préparée, le silence, l'altitude, le vide sont terrifiants. Recueillie par une famille tibétaine, elle apprend à respecter leurs coutumes et leur culture. Après trente années d'errance, son opiniâtreté lui permet de découvrir ce qui est arrivé à son mari...
Quand Wen retourne finalement en Chine, elle retrouve un pays profondément changé par la Révolution culturelle. Mais elle aussi a changé : en Chine, elle avait toujours été poussée par le matérialisme; au Tibet, elle a découvert la spiritualité.

Editions Philippe Picquier - 191 pages

En X, les possibilités ne sont pas nombreuses (oui, bon, d'accord, il y a les anonymes et les collectifs). Mais bizarrement, entre Xenakis et Xinran, l'auteur chinoise m'attire beaucoup plus (je me trome peut-être mais Xénakis, ça m'évoque tout de suite le genre de littérature que je n'aime pas du tout...).

Et j'ai su que j'avais fait le bon choix dès les premières lignes : quelle écriture ! Xinran nous transporte immédiatement ailleurs. Ses mots sont empreints d'une poésie, d'une musique... C'est un plaisir à lire.

Le fait que l'histoire soit véridique rend le livre encore plus attachant. A chaque page, à chaque ligne, on a envie de savoir ce qu'il est arrivé à Wen, à Kenjun, à Zhuoma.

Le dénouement, la fin de la quête, est terrible, mais beau.

C'est un témoignage, mais aussi un conte. A lire. 

Livre lu dans le cadre de :

ABC14

 

Posté par Miss Bunny à 09:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 septembre 2014

La Mécanique du cœur - Mathias Malzieu

La mécanique du coeur

Edimbourg, 1874 : le jour le plus froid du monde. Lorsque Jack naît, son cœur gelé se brise immédiatement. La sage-femme le remplace par une horloge et le sauve.
Depuis lors, il doit prendre soin d'en remonter chaque matin le mécanisme. Mais gare aux passions ! Le regard de braise d'une petite chanteuse andalouse va mettre le cœur de Jack à rude épreuve...

Editions Flammarion - 178p.

Pour cette session du challenge Un mot, des titres de calypso (qui a entamé sa 3e année !!!), il fallait lire un livre cœur. Autant vous dire que c'est un mot qui m'inspiré autant que "amour" et "bonheur", c'est-à-dire moins que pas du tout. Si, si, c'est possible.

Du coup, je me suis dit qu'il me fallait du court, de l'efficace.

Court, ça l'a été, efficace, beaucoup moins.

Bizarrement je savais déjà que l'écriture n'allait pas me plaire. Pourtant, je ne connaissais ni ses autres romans, ni sa musique (en dehors d'une chanson peut-être, qui ne m'avait pas convaincue non plus), mais j'avais un gros doute.
Doute qui s'est avéré exact : l'écriture ne m'a pas plu.

Il y a de jolies associations, de jolies images, mais le tout m'a paru forcé, peu naturel. Comme si la poésie de l'ensemble était quelque chose de fortement réfléchi pour faire poétique. En tout cas c'est l'effet que ça m'a fait et du coup je n'ai quasi jamais été touchée (une petite émotion pour la mort de Madeleine, et c'est tout).

Pour ce qui est de l'histoire, ça n'a pas fonctionné non plus. J'ai été bloquée par l'âge des personnages pour commencer, mais aussi par leur personnalité propre. Comment s'attacher à Miss Acacia ? Elle m'a semblée égocentrique et injuste. Jack n'est pas plus intéressant, dans son obsession. Quant à la présence de Méliès (et dans une moindre mesure de Jack the Ripper), je n'ai pas vu l'intérêt.

Je suis déçue car sur le papier, il y avaitmatière à me plaire, mais en pratique, je suis totalement passée à côté.

Tant pis, mais au moins j'aurai la satisfaction de l'avoir lu.

Livre lu dans le cadre de :

un mot des titres

Posté par Miss Bunny à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

Belle et bête - Marcela Iacub

Couverture Belle et Bête

« Tu étais vieux, tu étais gros, tu étais petit et tu étais moche. Tu étais machiste, tu étais vulgaire, tu étais insensible et tu étais mesquin. Tu étais égoïste, tu étais brutal et tu n avais aucune culture. Et j ai été folle de toi. Non pas qu il y ait un rapport de cause à effet entre tes défauts et les sentiments océaniques que j ai éprouvés. C est une curieuse coïncidence. Même au temps où ma passion était si fastueuse que j aurais échangé mon avenir contre une heure dans tes bras je n ai jamais cessé de te voir tel que tu étais : un porc. C est ma compassion pour ces animaux si dénigrés qui a éveillé mon intérêt pour toi. Tu étais le grand persécuté, le bouc émissaire. Je me suis sentie obligée de prendre ta défense pour dire : Les porcs ont le droit d être des porcs. Une société qui met ces créatures en prison aux seuls motifs qu ils ont des goûts propres à leur espèce n est pas une société libre et juste. »

Editions Stock - 120p.

Des fois, je me dis qu'ignorer les infos, rester loin des journaux télévisés, de la radio, de la presse, ce n'est pas une bonne chose.
Pour des raisons évidentes mais aussi pour celle-ci : si j'avais suivi les infos à l'époque du / des scandale(s) DSK, j'aurais pu éviter ce livre...

Comme pour mes dernières lectures, c'est un livre choisi au hasard et pour une fois on peut dire qu'il n'a PAS bien fait les choses.

Non mais franchement, quel est l'intérêt d'écrire un livre pareil ? De le publier ? De le lire ? Ce livre n'apporte rien, c'est du trash (bizarre, mais quand même) de 120 pages complètement inutiles.

(Et la métaphore filée du cochon, merci mais non merci).

L'avantage c'est qu'il ne fait que 120 pages (ça se lit vite... Et ça sera oublié encore plus vite).

Livre lu dans le cadre de :

ABC14

Posté par Miss Bunny à 03:35 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,