10 juin 2015

C'est la vie 001

Je ne suis pas jolie. Je ne suis pas mince. Je ne suis pas particulièrement généreuse sans être totalement égoïste. Je ne suis ni bête, ni intelligente, juste dans la moyenne. Je ne sors pas du lot. Je suis envieuse, râleuse, colérique. Je suis grande gueule, j'ai besoin qu'on m'entende. Mais souvent, je me sens invisible. C'est bien simple, plus je prend de la place physiquement, plus je me sens invisible. Je suis parfois rigide. Je ne suis pas quelqu'un de positif, sans être foncièrement négative non plus. J'ai des idées bien arrêtées. Je n'ai pas beaucoup de volonté. Je peux être facilement agressive, même si je demande pardon facilement lorsque j'ai dépassé les bornes.

Je ne suis pas solaire. Je ne suis pas quelqu'un qui eclipse, je suis quelqu'un qu'on éclipse. Qu'on met de côté. Qu'on oublie. (Des gens avec qui j'ai bossé pendant des années, et avec qui j'avais l'impression de bien m'entendre, me croisent aujourd'hui dans la rue et ne savent pas qui je suis).

Je sais que les rares gens qui m'aiment m'aiment pour de bon. Mais je serais bien en peine de dire pourquoi. Je sais que je peux faire peur aux gens que je ne connais pas depuis longtemps, parce que je ne cache plus qui je suis. Je sais que si je demandais à qui que ce soit de me décrire, ce sont des mots négatifs qui viennent en premier à l'esprit (chieuse - jamais je ne partirais en vacances avec toi - j'ai peur de ton jugement - brute - binaire...). Et je me demande encore plus pourquoi les gens qui m'aiment m'aiment. Et je me demande parfois s'ils m'aiment vraiment. C'est dur de penser aux gens plus qu'ils ne pensent à vous.

Je ne noircis pas le tableau. Je ne suis pas pessimiste. Je pense, en toute sincérité, être lucide dans la description que je fais de moi-même. Et parfois, je me demande vraiment qui pourrait m'aimer d'amour, alors que je suis cette personne presque méprisable. Et si un jour (entendez-vous le rire ironique qui sort de ma gorge ?) quelqu'un me montrait de l'intérêt, si un jour quelqu'un m'invitait pour un rendez-vous, je serais persuadée qu'il s'agit d'une blague. D'un pari. D'une plaisanterie cruelle. Qu'en fait, ils veulent me parler de quelqu'un d'autre. Ou que je fasse du babysitting. Ou une traduction pour leur taf.

Comment quelqu'un pourrait s'attacher sentimentalement à une personne sans éclat, pétrie de défauts ?

 

Posté par Miss Bunny à 18:19 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :


20 mars 2015

Rétablissement du service normal

Les derniers billets perso ont déménagé. Désormais, ici, on ne parlera plus que de livres, séries, films...

Bonne reprise du service normal !

Posté par Miss Bunny à 18:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 décembre 2014

[FitWW] 2e rdv nutri

Ca faisait longtemps, voici un petit bilan nutri fitWW.

Il faudrait que je rebaptise le fitWW, puisqu'il ne s'agit plus de WW, mais j'aime bien ce nom (et ça m'obligerait à renommer tous les articles correspondants, donc... non).

Le 30 octobre dernier, lassée par ma reprise de poids et par mon incapacité à me reprendre toute seule, je suis donc allée consulter un nutritionniste qui est en fait à la base diabétologue et endocrinologue que j'avais déjà vu il y a quelques années et que j'avais arrêté de voir suite à un déménagement. Ma cousine le voit depuis un peu moins d'un an avec pas mal de succès et du coup, j'ai voulu retenter le truc. D'autant que c'est quelqu'un qui est cash sans être désobligeant, et c'est ce dont j'avais besoin.

Le 30 octobre donc, me voilà dans son bureau à l'écouter me dire que si je suis bien comme il faut, au prochain rdv (à 5 semaines de là, le 5 décembre), j'aurai perdu 5 à 6kg. Et que si je n'ai pas perdu ces 5 à 6 kg, c'est mathématique, c'est que je ne fais pas bien.

Me voilà donc partie avec mon petit programme (ultra censé et raisonnable et... relativement facile je dois dire / que des choses que je sais faire à la base quoi, mais que j'avais du mal à mettre en pratique jusque là) en me disant : ouille ouille ouille, jamais je vais perdre 5/6 kg, il rêve !

Au bout de 3 semaines, d'après ma balance, je n'avais quasi rien perdu (genre même pas 1 kilo) et le 5, avant d'aller à mon rdv, je me pèse sur ma balance : -1.7. Ah oué.

Autant dire que je paniquais un peu.

Au bureau, et sur la balance du docteur donc, -3kg. Mais j'ai du mal à me réjouir, parce que c'est bien loin des 5/6 attendus. Et là, ce petit rigolo me dit : "mais c'est très bien 3 kg ! Bravo ! Vous n'êtes pas contente ?"

"Ah ben en fait, c'est que vous m'avez mis la pression avec vos 5/6 kg".

"C'était fait exprès, chère Bunny. Eh oui, je vous ai un peu cernée, et j'ai bien vu que vous aviez besoin d'un coup de pied au cul. D'autant que vous revenez me voir et donc il fallait absolument que vous ayiez une perte, sinon vous auriez laissé tomber. Donc, je vous ai mis la pression. Exprès. 3kg, c'est très très bien ! Et il faut continuer comme ça ! Bravo !"

Donc du coup, forcément, j'étais super contente, vous imaginez bien. 3kg en 5 semaines, ça me va bien. Ca me fait quasi 10kg en moins pour mon anniversaire, 17 pour l'été, 30 pour Noël 2015 (soit mon GW !!!) si je maintiens le rythme ! Bon bon bon ne nous emballons pas.

Les conseils du doc : continuer comme je fais pour les jours à la maison, et penser à peut-être faire attention aux quantités à la cantine, car il est possible que, comme je finis mon assiette à la cantine (et que je ne pèse pas mes aliments, évidemment), je mange un poil trop.

Et puis, j'ai enlevé la pile de ma balance et j'ai rangé cette dernière : elle ne me sert à rien, qu'à me donner des sueurs froides, alors oust la balance !

Bref, je suis gonflée à bloc !

STATS:

SW: 108 - GW: 70 - CW: 105 - WL: 3

Chest: 110.5 (-0.5) - Waist: 98 (=)

SW: starting weight - GW: goal weight - CW: current weight - WL: weight loss

Posté par Miss Bunny à 16:12 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

12 novembre 2014

J'ai un problème...

... je crois bien que je t'aime.

Euh...

Non.

On laisse les chansons ringardes de côté et on aborde le vrai problème.

Voilà : je suis très très embêtée parce que je n'ai plus envie d'aller à la salle de sport. J'ai toujours envie de faire du sport hein, attention. Sentir les muscles qui ont travaillé, la bonne fatigue après la séance, le bien-être... Sans compter les bienfaits pour la santé et pour le poids (enfin, pour le poids, on verra le 5 décembre, après mon deuxième rendez-vous chez le nutri... Je sais, je ne vous en ai pas reparlé depuis... Exprès).

Donc il n'est pas question que j'arrête le sport.

Le souci (ou plutôt les soucis, parce qu'il y en a plusieurs) c'est que :

  • la routine, là-dessus, c'est important pour moi. Et malheureusement, mon emploi du temps change toutes les semaines. Pas facile pour créer des habitudes.
  • je n'aime pas les cours dispensés à la salle (ou en tout cas je n'arrive pas à me faire à la façon de les enseigner) et du coup je n'y vais que peu
  • je n'aime pas aller faire de la muscu après 16h, parce que c'est vite blindé et faire la queue pour une machine c'est pas mon trip, mais du coup, avec l'edt qui change, c'est souvent le cas
  • c'est hyper la galère pour se garer et autant pour y aller, ça ne me dérange pas de prendre le bus, autant après la séance, vu comment je transpire, je suis rouge et je pue, ben je suis pas très à l'aise de reprendre le bus.

Du coup, étant donné que j'ai en parallèle repris mes vidéos, que je vais marcher au moins 3x par semaine (plus quand il ne peut pas) et que j'essaye d'aller au moins 1x par semaine à la piscine, je me demande si je ne vais pas arrêter la salle.

Je ne sais pas trop quoi faire à vrai dire... Help?

Posté par Miss Bunny à 13:46 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

13 octobre 2014

Positivons ! Jour 3 [Tag inside]

Hier, j'ai oublié de vous parler de mes trois choses positives du jour. Alors c'est parti maintenant^^

  1. Hier matin, je suis allée à la piscine et j'en suis ressortie complètement zen. Et l'après-midi, malgré le crachin, je suis partie me balader au parc et j'ai pris de jolies photos. Ca m'a fait du bien !!!

    IMG_2550

  2. Aujourd'hui j'ai fini à midi. Et même si, depuis la rentrée, je n'ai plus la boule au ventre tous les lundis matins (la fin du weekend n'est plus du tout une corvée), je trouve ça quand même très agréable.
  3. J'adore mon vivofit. Au bout de 2 jours, je suis déjà accro. Et comme prévu, il me remotive dans mon fitWW. J'en suis déjà à 13000 pas, j'ai fait 25min de cario en high intensity (merci Shaun T^^), et pour l'instant, ma journée est nutritionnellement parfaite. Et ce soir c'est crevettes piquantes ! Miam !

Merci encore à Jeanne de m'avoir taguée, ça m'a fait du bien, cette positive attitude !

positive-thinking-b

Et pour ce 3e jour, je tague :

Chicky Poo de La Planque à Libellules - Sabine de Blaubluebleu - Atra de Ryin Eyndroth (le meilleur pour la fin^^)

Posté par Miss Bunny à 18:39 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :


11 octobre 2014

Positivons ! Jour 2. [Tag inside]

Voici mes trois pensées positives du jour :

  1. Je suis ravie parce que mon nouveau joujou est enfin arrivé ! Grâce à lui, je serai encore plus motivée pour bouger ! (C'est un vivofit Garmin, et je vous en parlerai un peu plus en détail d'ici 1 semaine).

    Source: Externe

  2.  

    Je me suis achetée un joli blouson en simili cuir pour l'hiver et mon frère m'a offert un autre blouson en simili cuir pour la mi-saison. Trop trop jolis !
  3. J'ai emprunté plein de livres qui m'ont l'air bien sympa à la médiathèque, pour bien me mettre dans l'ambiance octobre-Halloween :)

Pour ce deuxième jour, je tague 3 autres personnes. Alors :

Aidoku de Biblio'Steph - Samarian de Une vie de conte de fées - Azi de Aziquilit

Posté par Miss Bunny à 21:33 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

10 octobre 2014

Positivons ! Jour 1. [Tag inside]

Jeanne de Romanceville m’a mise au défi de citer trois choses positives de ma journée pendant trois jours consécutifs. Moi qui adore les tags, je suis ravie. Je le suis d'autant plus que depuis que je suis rentrée, même s'il y a des choses qui me chagrinent un peu (on ne me change pas comme ça), dans l'ensemble je suis heureuse.

Alors voici pour mes 3 choses positives du jour !

  1. Mon emploi principal (parce que j'ai aussi des heures de vacation à la f@c) me plaît beaucoup et mes olives aussi. Pourvu que ça dure, parce que la nouvelle promotion arrive bientôt.
  2. j'ADORE le temps qu'il fait ici en octobre. Les belles lumières, les reflets sur les arbres et les feuilles, l'air bien frais qui fait souffler de la fumée le matin, et même les averses me plaisent. Je suis BIEN.
  3. j'aime aller voir un spectacle d'acrobates ce soir. Hier déjà, je suis allée au ciné, ce soir, je sors encore. Je ne suis pas une fêtarde, mais ces petites sorties low-key, qu'est-ce que ça fait du bien !

Je dois maintenant taguer 3 personnes (puis si j'ai bien compris, 3 autres demain, puis encore 3 autres pour mon dernier jour). Alors on y va :

Sofy de J'suis pas Super Mam, Lynnae de Falaise Lynnaenne, Nelfe du Capharnaüm éclairé.

A demain pour trois choses positives de plus !

Posté par Miss Bunny à 19:05 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

02 octobre 2014

La mort de fitWW ?

Je ne vous ai pas fait d'update sur le fitWW depuis un bout de temps. Quasi mes soucis de santé, il me semble.

La raison en est simple : depuis juin, je me bats à nouveau avec mes vieux démons. Heureusement, je n'en suis pas revenue au désamour de moi-même (je continue à bien aimer mon apparence 75% du temps, ce qui est plutôt pas mal), mais j'en suis à un point où je me dis : à quoi bon ?

A quoi bon continuer quand, au jour d'aujourd'hui, je suis revenue à 106kg (d'après ma balance), soit 1kg de moins de quand j'ai décidé de commencer le fitWW ? Alors que j'étais descendue à 96 ? A quoi bon continuer quand j'ai l'impression de me restreindre en permanence (ce qui n'était pas le cas pré-calcul) ? A quoi bon continuer quand j'ai repris la taille et demie que j'avais littéralement perdue à la sueur de mon front et que je fais à nouveau du 50 ?

Et je pense à une de mes amies qui se reconnaîtra, qui a pris pas mal de poids en peu de temps (bien après moi) et qui a réussi à en perdre une énorme partie (bien avant moi). Pourquoi pas moi ? Chaque personne est différente, mais qu'est-ce qui fait que j'échoue à chaque fois ?

Depuis juin, si je suis allée 5 fois en réunion, c'est énorme; La réunion et le programme ww ne m'apportent plus rien. Je m'ennuie en réunion, je contourne le programme, je ne sens plus d'obligation de rigueur ... et je ne suis pas assez forte pour me l'imposer de moi-même.

Alors comme d'habitude, j'ai envie de tout laisser tomber. De me goinfrer (ce qui ne serait pas évidemment la solution).

En toute honnêteté, s'il était possible de trouver les mêmes fringues que pour les minces dans ma taille, je ne me ferais même pas chier. Mais ce n'est pas le cas. Et j'ai envie, un jour, d'être jolie dans de jolis vêtements, d'avoir des jolis tops, des jolis pantalons, de porter des talons hauts qui ne feront pas souffrir de la plante des pieds au bas du dos dès que je les mets.

Et j'ai envie d'arrêter de dégouliner comme un porc dès que je fais 3 pas ou dès qu'il fait 21°.

Et putain de merde, je n'ai pas envie de laisser tomber (oui je sais, je contredis ce que je viens de dire... mais vous voyez ce que je veux dire).

Alors je me demandais si je n'allais pas aller voir un nutritionniste. Que j'ai déjà vu il y a 5 ans, et que j'avais trouvé très bien, strict mais compréhensif. Que ma cousine voit et dont elle est ravie. J'ai peur de ne pas réussir à me détacher de WW (qui fait partie de ma vie depuis plus de 10 ans), j'ai peur de ne pas accepter les restrictions (voire les interdictions), bref, j'ai peur d'échouer, encore une fois.

Mais je vais tenter. Encore une fois.

Premier rdv le 30 oct ! Donc à bientôt pour une énième tentative !

(le bon point ? il a toujours mon dossier !)

[Et un gros gros bisou à ma Super Atra, qui, comme d'hab, a su trouver les mots pour m'apaiser et m'aider. Ze t'aim :)]

Posté par Miss Bunny à 17:42 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

12 juillet 2014

Cmavie.com

Me voici de retour... pour vous jouer un mauvais tour ! Euh, non. Wrong show.

Donc, si vous avez un peu suivi mes actualités, vous saviez que ces derniers jours j'étais en plein déménagement. Ce n'est pas vraiment fini, puisque si j'ai bien l'appartement (choisi pour moi par Gawelle et Blacksad, merci mes choupis), je n'ai pour l'instant pas de meubles : ils n'arrivent que mercredi ou jeudi. Donc, ces jours-ci, je squatte chez mes parents, chez qui, pour l'instant, tout va bien, donc pourvu que ça dure, au moins jusqu'à ce que j'aie mes affaires. (Il y a bien eu un couac, mais pas entre mes parents et moi, donc même si ça m'affecte fortement, c'est plutôt positif pour le moment).

Depuis que je suis rentrée, je passe très peu de temps sur l'ordinateur, je suis toujours dehors, et je ne sais pas vraiment ce que je fais, mais en tout cas, je ne m'ennuie pas une seconde et mes journées sont bien chargées. 2 semaines ici et j'ai l'impression d'avoir fait plus de choses qu'en 2 mois d'Ardèche (et pourtant, le temps est pas terrible... comme quoi, j'avais bien raison, le soleil ne fait pas tout).

Je n'ai pas encore vu tout le monde, mais comme je ne suis pas pressée, je prends mon temps. Ca fait du bien.

J'ai fait ma "fin d'année" dans mon nouvel établissement. J'ai assisté à la réunion bilan (je n'ai rien compris), mes collègues m'ont montré le fonctionnement de notre matière (je n'ai rien compris), et j'ai participé au repas de fin d'année (le truc que je déteste : débarquer au milieu de personnes que je ne connais pas dans un truc où il faut sociabiliser à mort...). L'équipe est petite (nous sommes une douzaine), mais a l'air fort sympathique. Pour l'instant, tout ça c'est de l'abstrait : j'ai donc hâte d'y planter mes crocs pour voir exactement de quoi il en retourne. Mais pas tout de suite quand même hein. D'abord vacances.

Bon sinon, la vraie raison de ce post (mis à part le fait que je voulais vous dire coucou) c'est que je suis en pleine remise en question (eh oui, encore) de ma personnalité cette fois. Je vous explique.

J'ai l'habitude qu'on me juge à cause de mon physique. Dès que vous êtes gros (ou plus enrobés que la moyenne, car je sais qu'au moins une personne entre vous n'aime pas que je me désigne comme grosse), les gens vous cataloguent (c'est vrai aussi pour les blondes, les filles à forte poitrine, les très maigres, les binoclards,...). En gros, vous n'avez aucune volonté, vous êtes forcément en mauvaise santé et bien entendu, vous passez vos journées au fond d'un canapé à regarder des émissions débilitantes et à bouffer des chips.

Systématiquement, donc, les médecins me font faire des tas de bilans pour savoir si j'ai du diabète et du cholestérol, me font la leçon sur mon alimentation, et sont étonnés quand mes résultats reviennent clean et que je leur explique ma façon de me nourrir. L'autre jour, je suis allée m'inscrire à une salle de sport (parce qu'il était largement temps de reprendre et j'ai bien fait, parce que ça fait du BIEN), qui fait faire, à l'entrée, des tests pour connaître votre niveau de fitness. Comme je ne veux pas faire de cardio sur les machines (je préfère les cours pour ça), il a testé mes muscles, et notamment, les muscles des jambes sur la leg press.

Cybex Leg Press_LARGE

Et donc, avec un poids de 50kg, parce que forcément, je n'ai pas de force dans les jambes puisque je ne bouge pas. Il a été très étonné que ce soit (très) facile, et a augmenté, augmenté... jusqu'à atteindre les 150kg. Et quand je suis descendue de la machine, il m'a dit d'un air époustouflé "c'est vachement bien dis donc !". Shocking! La grosse n'est pas un gros truc tout mou qui s'est laissé aller...

Anyway. Tout ça pour dire que j'ai l'habitude. Ca me fait chier, et de plus en plus, mais j'ai l'habitude.

Ce qui me chagrine, c'est que je me rends compte qu'on me juge aussi sur ma personnalité. Vous allez me dire, ben oui, tout le monde le fait, même toi (certaines mauvaises langues diront peut-être surtout toi ? Si c'était vrai il y a quelques mois, ça l'est moins maintenant... mais j'y reviendrai). Mais là, il s'agit de personnes que j'aime bien. ce qui me fait me questionner davantage (si ça venait de personnes que je n'aime pas, je m'en foutrais royalement. Et d'ailleurs, il est fort probable que je penserais la même chose d'eux). Parce que si des personnes qui me connaissent et qui, censément, m'aiment bien me voient comme ça, qu'est-ce que ça doit être de personnes qui me rencontrent et qui font ma connaissance ?

Il y a quelques années, quelqu'un m'avait dit : "oui mais toi, tu es brute et binaire". J'y pense encore tellement ça m'avait marqué. Cette formulation était vraiment péjorative et je l'ai prise comme une attaque de ma personnalité. Et venant de cette personne, qui était la douceur et la patience incarnée, ça m'avait fortement vexée, touchée, et ça avait enclenché une sacrée remise en question. Pour finalement parvenir à la conclusion que ben oui, je manquais parfois de tact (j'y travaille quotidiennement), et que j'ai souvent une opinion tranchée. Est-ce si mal ?

Dernièrement, j'ai appris que j'étais "bizarre" et une "chieuse". J'utilise moi-même le mot chieuse pour me qualifier : comme je le disais plus haut, j'ai souvent une opinion tranchée des choses, je n'hésite pas à la communiquer (sauf si je sais d'avance que c'est peine perdue, parce que je n'ai pas envie de me fatiguer pour rien), je ne rentre pas forcément dans le moule, mais au fond, je pense être une personne assez arrangeante, car, croyez-le ou non, j'ai horreur des conflits. Je suis foncièrement gentille (en tout cas j'en ai l'impression) et généreuse (impression aussi, tout ça tout ça), et si je grogne, je ne mords pas, ou très peu. Mais de l'entendre dire d'une personne que j'apprécie (et j'utilise le présent hein, ceci n'est pas une attaque, c'est vraiment une réflexion sur MOI - you know who you are), et ça sortait du coeur, j'ai eu un instant de recul. J'ai essayé de passer au-dessus, mais je n'arrête pas d'y penser (quant au bizarre, il s'agissait d'une comparaison avec une connaissance commune, et là aussi, ça m'a touchée en plein coeur).

Du coup, je me demande vraiment : est-ce ainsi que les gens me voient ? Est-ce ainsi que je suis perçue ? Est-ce pour ça que je me sens si hors du cadre ?

Oui, j'ai des opinions. Oui, je dis ce que je pense, même quand ça ne fait pas plaisir. Oui, je communique mon mal-être, mon malaise. Oui, je suis célibataire. De toujours. Je n'envisage pas forcément de faire des enfants. Est-ce que tout cela fait de moi cette personne hors norme qu'on tolère parce que bon, elle est rigolote, mais pas étonnant qu'elle ne soit pas rangée comme nous ? (j'extrapole là, mais c'est l'effet que ça me fait. D'être tolérée.)

J'ai déjà énormément l'impression d'avoir mis de l'eau dans mon vin : ces 3 ans d'exil, pour pouvoir avoir un minimum de vie sociale, j'ai fait énormément de concession. Sur plein de choses, je n'ai pas été totalement moi-même (sauf TRES rares exceptions). Je me suis restreinte pour rentrer dans le moule. Et ça n'a pas été suffisant.

J'ai l'impression de devoir encore changer, m'adapter, me moduler, et ça me fatigue. Ca ne devrait pas me toucher autant...

Posté par Miss Bunny à 20:08 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

17 juin 2014

Quel compliment !

Aujourd'hui, on m'a dit que j'étais belle. Et rayonnante.

D'habitude, ce sont mes olives qui me le disent. Les petits (enfin, les petits pour moi, vu que je suis PLC - prouf de coll. et lyC) sont toujours très expansifs et pour eux, j'ai l'impression d'être une icône de la mode : chaque nouvelle tenue déclenche des ooooooooooooh et des aaaaaaaaaaaaaaaaah et je vais pas vous mentir, j'adore ça.

Mais là, c'est une collègue qui me l'a dit. Que j'étais certes corpulente, mais que j'étais tellement sûre de moi et souriante que je rayonnais et que donc, j'étais belle.

Je ne savais plus où me mettre.

Ca m'a fait un bien fou ! Parce que c'est venu de nulle part, je n'étais pas partie à la pêche aux compliments (oui, ça m'arrive quelquefois. Je sais, c'est mal), et que c'était totalement sincère. Alors qu'en ce moment, je suis plutôt pas trop contente de moi (comme chaque année, je perds en hiver, je reprends en été. Et avec le déménagement, je ne peux pas manger correctement, je n'ai plus le temps d'aller au sport, bref c'est la cata et ça le restera jusqu'à facile mi-juillet), ça m'a reboostée, quelque chose de bien.

Alors je doute que tu arrives jamais sur ce blog, mais si oui : MERCI.

[C'est pour ça que je me fais toujours un point d'honneur à complimenter les gens quand je pense des choses gentilles, même si je ne les connais pas : ça fait tellement de bien !]

 

 

Posté par Miss Bunny à 20:47 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :