06 janvier 2015

26 livres à lire en 2015

Vous le savez, j'ai beaucoup ralenti sur les challenges, pas forcément par manque de temps, mais surtout par manque d'envie, et parce que les challenges créent malgré tout des obligations.

Il m'en reste quand même quelques uns :

- le challenge Un mot, des titres de calypso (même si je n'ai pas participé aux 2 dernières sessions - j'ai pris beaucoup de retard)

- l'ABC de nanet, pour la 3e année consécutive (qui n'est pas du tout contraignant puisque je choisis toujours l'option aléatoire qui me permet de ne pas faire de liste à l'avance)

et euh... c'est tout.

Et puis sur pinterest (c'est par ici si vous voulez me suivre), je suis tombée sur ça :

pinterest1. Un livre que vous possédez mais que vous n'avez pas lu

2. Un livre qui a été adapté au cinéma (Le Liseur, Bernard Schlink)

3. Un livre que vous avez choisi pour sa couverture (et seulement pour sa couverture)

4. Un livre qu'un de vos amis adore

5. Un livre publié cette année (ça va être compliqué, je ne suis pas l'actualité littéraire)

6. Un livre d'un auteur que vous n'avez jamais lu (Lucian, Isabel Abedi)

7. Un livre d'un auteur que vous adorez

8. Un livre qui est dans votre PAL depuis quasi le début

9. Un livre avec une couleur dans le titre

10. Un livre dont l'action se passe quelque part que vous avez toujours voulu visiter

11. Un livre que vous avez commencé mais jamais fini (oui, bon alors celui-là, d'avance, je sais que je ne vais pas le faire... parce que si j'ai arrêté un bouquin, c'est pas pour rien)

12. Un livre avec un lion, une sorcière ou une armoire

13. Un livre dont le héros est une femme

14. Un livre dont l'action se passe en été

15. Un livre de poèmes (euuuuh... non plus. Je HAIS la poésie)

16. Un livre que vous avez découvert grâce à ce challenge (ce qui implique que je suive d'autres gens qui feront ce challenge, ce qui n'est pas le cas)

17. Un livre qui vous rendra plus intelligent

18. Un livre à la couverture bleue

19. Un livre que vous étiez censé lire à l'école, mais que vous avez zappé

20. Un livre que "tout le monde" a lu (là tout de suite, je pense à 50 shades of Grey et comment dire... NO FRAKKIN' WAY !)

21. Un livre dont la première phrase envoie du pâté

22. Un livre avec des images

23. Un livre emprunté à la bibliothèque (Indécent, Coolleen Hoover)

24. Un livre que vous avez déjà lu et adoré

25. Un livre qui a plus de 10 ans

26. Un livre inspiré d'une histoire vraie

Je vais tenter, on verra bien ce que ça donne !

Ca vous dit de le faire avec moi ? 

 

Posté par Miss Bunny à 17:29 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :


01 janvier 2015

[Bilan] Lectures de l'année 2014

bilan2

 

Nous avons dit au revoir à 2014 et bonjour à 2015. J'espère que vous avez passé de bonnes fêtes de fin d'année et que vous avez fêté ça comme il se doit. Pour ma part, 2014 a été difficile, mais elle m'a aussi apporté un grand bonheur : celui de partir d'un endroit que je haïssais pour retourner dans un endroit que j'adore, et croyez-moi, les gens que vous cotoyez sont inmportants, mais l'endroit où vous vivez l'est encore plus.

Bref, nous ne sommes pas là pour parler perso mais pour parler bouquins.

En début d'année, je m'étais donné le challenge - entre autres - de lire 100 livres. Challenge hautement ambitieux pour moi étant donné que je ne crois pas être un jour arrivée à ce chiffre et d'ailleurs, depuis que je note, mon plus haut score a été 89 (en 2011) et depuis il ne fait que chuter.

Alors, d'après vous, est-ce que j'y suis arrivée ?

Voici le bilan.

01 janvier 02 février 03 mars 04 avril 05 mai 06 juin 07 juillet 08 aout 09 septembre 10 octobre

11 novembre 12 décembre

 Ce qui nous fait un total de 67 livres pour 20672 pages.

Bon, c'est donc raté pour cette année. Pour 2015, je vise 70. Vais-je y arriver ? Réponse dans 1 an !

 

Posté par Miss Bunny à 12:28 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

23 décembre 2014

Trente-six chandelles - Marie-Sabine Roger

36 chandelles

Allongé dans son lit en costume de deuil, ce 15 février, à l'heure de son anniversaire, Mortimer Decime attend sagement la mort car, depuis son arrière grand-père, tous les hommes de sa famille sont décédés à onze heures du martin, le jour de leurs 36 ans. La poisse serait-elle héréditaire, comme les oreilles décollées? Y a-t-il un gène de la scoumoune? Un chromosome du manque de pot? Que faire de sa vie, quand le chemin semble tout tracé à cause d'une malédiction familiale? Entre la saga tragique et hilarante des Decime, quelques personnages singuliers et attendrissants, une crêperie ambulante et une fille qui pleure sur un banc, on suit un Mortimer finalement résigné au pire. Mais qui sait si le Destin et l'Amour, qui n'en sont pas à une blague près, en ont réellement terminé avec lui?

Editions du Rouergue - 278p.

Avant tout je tiens à remercier PriceMinister et surtout Oliver Moss d'avoir accepté que je participe aux #MRL2014 (pour la 3e fois), et de m'avoir offert l'opportunité de découvrir ce livre, que j'aurais certainement ignoré sinon.

Et quelle erreur cela aurait été ! Dès les premières lignes j'étais sous le charme de cette écriture ciselée. Chaque mot est choisi et utilisé à la perfection et plus d'une fois, je suis restée bloquée sur une phrase, à la lire et la relire tellement elle était belle.

Quant à l'histoire, elle est originale et très bien menée. Mortimer est un personnage très attachant, et découvrir son histoire petit bout par petit bout est intéressant. Chaque morceau de vie - ou plutôt de mort - est à la fois terrible et très drôle. Il y a beaucoup d'humour et de tendresse dans ce livre. Notamment grâce à Nassar et Paquita. Ces deux-là m'ont attendrie aux larmes plus d'une fois !

La seule chose que je n'ai pas aimée est le personnage de Jasmine. Même si j'ai trouvé la découverte finale du chapeau adorable, Jasmine m'a paru détachée, peu investie et un poil égoïste.

Malgré tout, c'est un tout petit mauvais point, et le roman reste un coup de coeur !

Citation préférée : "Lorsqu'on vit dans le désert, on finit par aimer le premier cactus qui pousse."

Mes notes :

  • Qualité de l’écriture 5/5
  • Plaisir à la lecture 4/5
  • Originalité du livre 4/5

NOTE FINALE : 4.3/5

Blog_LogoRentreeLitteraire2014_03

 

Posté par Miss Bunny à 12:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

13 décembre 2014

Projet Harmonie - Christophe Nicolas

projet harmonie

Yannick Diaz, journaliste dissident, vient de perdre sa place au Républicain suite à l’écriture d’un essai sur les médias qui n’épargne personne. Depuis son malaise en direct sur le plateau d’un débat télévisé, d’étranges images se bousculent dans sa tête : l’épidémie de grippe qui s’étend en Amérique latine, le visage bouffi du ministre de l’Intérieur et le nom d’un laboratoire… LAMIPROH. D’où viennent ces souvenirs qui ne sont pas les siens ?

À peine évoque-t-il ses visions que son confident est assassiné. Accusé du meurtre, la police aux trousses, il doit trouver les preuves de son innocence. Mais il y a plus en jeu que son seul avenir. Peut-être celui de l’humanité tout entière…

Editions du Riez - 252 pages

En général, je ne suis pas attirée par la littérature française. Mais ce résumé m'a donné envie. J'ai donc acheté ce livre grâce aux offres éclairs Kindle de Amazon (et j'en profite pour râler à nouveau, parce que ce n'est pas la première fois que je le dis, mais les offres kindle c'était vachement mieux quand c'était des livres en anglais récents !!! depuis qu'ils sont passés en français, on dirait qu'ils veulent liquider les vieilleries et franchement, j'ai dû acheter 3 bouquins depuis... NUL !)

Celui-ci est franchement pas mal. Je ne suis pas totalement convaincue, mais j'ai passé un bon moment.

Nous voici embarqués dans une enquête passionnante, avec une touche de SF, un peu de voyage dans le temps, un soupçon d'univers parallèle (et quel dommage que ça ne soit abordé que dans les dernières lignes du roman !).

On se pose des questions souvent, mais les réponses sont distillées de façon intelligente, au goutte à goutte, mais ni trop peu, ni trop d'un coup. C'est très bien écrit, on est tout de suite plongé dans l'atmosphère.

Malheureusement, le roman aurait mérité à être approfondi. J'aurais voulu avoir plus d'allers-retours présent / futur, plus d'explications sur les conséquences du projet Harmonie, sur la société post-virus. La résolution est aussi très rapide, et c'est dommage car les dernières lignes donnent froid dans le dos, et j'aurais voulu en savoir plus.

Une lecture sympathique qui remplit son office mais laisse sur sa faim.

Et avec cette lecture, je clos mon ABC 2014 !!!

Livre lu dans le cadre de :

ABC14

Posté par Miss Bunny à 15:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

10 décembre 2014

Mignus Wisard, tome 1 : Mignus WIsard et le secret de la maison Tramblebone - Ian Ogilvy

Mignus Wisard t1

Mignus est orphelin. Il vit avec son tuteur, Basil Tramblebone, un sinistre personnage, dans une horrible maison isolée, qui suinte la crasse. Cependant, le grenier abrite une véritable merveille : Basil y a construit un incroyable réseau de trains miniatures ! Autour du circuit, il a reproduit une ville dans ses moindres détails, peuplée de petits personnages en plastique qui paraissent presque vivants. Mais Mignus n'a pas le droit d'y toucher. Jusqu'au jour où le garçon, bravant l'interdiction, s'introduit dans le grenier en cachette. Hélas, Basil le surprend, et sa colère est terrible : " Le châtiment pour avoir joué avec mon circuit de trains sans ma permission, c'est que tu vas désormais jouer dedans, avec mon entière permission...

Editions Bayard Jeunesse - 210 pages

Les O de ma PAL ne me convenaient pas donc je suis allée à la pêche au O à la médiathèque et j'en suis ressortie avec ce livre... Et je n'irai pas par 4 chemins : je me suis ennuyée. Je crois que je suis trop vieille pour apprécier cette histoire.

Rien ne m'a intéressée : ni les personnages (à la fin j'avais encore du mal à retenir qui est qui), ni le scénar, ni le méchant, ni le happy end...

Les illustrations sont très sympa, c'est plutôt pas mal écrit, mais ça ne m'a pas plu et je l'aurai vite oublié.

Tant pis !

Livre lu dans le cadre de :

ABC14

Posté par Miss Bunny à 11:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,


26 octobre 2014

Très chère Sadie - Sophie Kinsella

très chère sadie

Lara, vingt-sept ans, est dans une mauvaise passe : son fiancé est parti tomber amoureux d'une autre, son associée fait la fête sur une plage à Bali pendant que leur business de recrutement frôle dangereusement la faillite, et la voilà forcée d'assister à la crémation d'une très vieille grand-tante qu'elle a dû voir cinq fais tout au plus. Heureusement, Lara n'est pas seule. Car voici que surgit Sadie : une fille épatante, tout droit sortie des années vingt, fan de charleston et de soirées cocktail, de belles toilettes et de beaux garçons ; une vraie diablesse qui a aussi le chic pour apparaître aux moments les plus inopportuns et qui cultive une curieuse obsession pour un mystérieux collier. Au contact de cette nouvelle amie, Lara va comprendre qu'ajouter un peu de vintage, un brin de fantaisie et une touche de magie peut résoudre bien des soucis. Mais qui est vraiment cette très chère Sadie ?

Editions Belfond - 474p.

En octobre, j'aime lire des histoires de fantômes. C'est l'approche d'Halloween. La saison s'y prête bien, aussi. Donc, en utilisant le moteur de recherche de ma médiathèque, je suis tombée sur ce livre (et après l'avoir emprunté, je me suis rendue compte qu'en fait il était dans ma PAL, vu que je l'ai en anglais sur ma liseuse. Voilà certainement le plus gros inconvénient de la liseuse : la PAL n'est plus un objet physique, et je n'ai pas le réflexe daller vérifier sur mon livraddict si j'ai ce livre ou pas...).

C'est le premier Sophie Kinsella que je lis : je ne suis pas ultra fan de chick-lit, la série des Accro du shopping ne m'a jamais tentée (ni même le film) (n'étant pas moi-même une accro du shopping), mais je dois dire que pour un premier essai, c'est plutôt réussi.

Et pourtant ce n'était pas gagné. Lara, la protagoniste, n'est pas forcément très sympathique de prime abord, et elle semble avec des oeillères plus grosses que sa tête. Quant au personnage de Sadie, elle est pénible dès sa première apparition. Et égoïste.

Mais... même si les petits travers restent (en fait, surtout ceux de Sadie, car Lara évolue de façon positivie), l'histoire est plaisante. On se prend vite au jeu, on a envie de connaître le fin mot de l'histoire. Alors bien sûr, l'histoire d'amour de Lara est téléphonée, mais l'histoire de Sadie est vraiment très intéressante et très bien menée.

Et même si le message est loin d'être subtil, j'ai aimé que l'auteur en profite pour rappeler à ses lecteurs que la famille c'est précieux et qu'il faut s'occuper des personnes âgées, car leurs vies ne finissent pas lorsqu'elles vieillissent. J'ai trouvé que c'était un bel hommage.

Et puis je suis contente, cette fois, je l'ai vraiment eu mon fantôme !

Un livre sympathique, drôle, avec un peu de suspense... une jolie lecture pour mon mois d'octobre :)

 

Posté par Miss Bunny à 15:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

19 octobre 2014

Emma Graham, tome 3 : Les fantômes du Palace - Martha Grimes

emma graham t3

À douze ans, Emma Graham a déjà tout d'une détective chevronnée. Devenue, grâce à ses aventures, une véritable star dans sa petite ville de Spirit Lake, en Nouvelle-Angleterre, elle doit écrire le récit de sa dernière enquête pour le journal local, mais manque cruellement d'inspiration... Jusqu'à ce qu'elle tombe sur une extraordinaire histoire de bébé kidnappé, vingt ans plus tôt, dans un palace voisin, aujourd'hui en ruine. L'enfant n'a jamais été retrouvé. Cette fois, elle tient son sujet. Et avec lui, sa nouvelle investigation. Futée et observatrice en diable, Emma plonge alors dans les secrets les mieux gardés de Spirit Lake. Car, si elle adore la célébrité, elle aime encore plus le mystère, surtout lorsqu'il est criminel...

Editions Presses de la Cité - 388p.

Ne cherchez pas les chroniques des tomes 1 et 2 sur le blog, vous ne les trouverez pas pour la simple raison que je ne savais pas, en empruntant ce livre, qu'il s'agissait d'un tome 3 (merci à ma médiathèque de ne l'avoir indiqué nulle part)... Je savais qu'il y avait une suite, mais pas un début.

Donc forcément le début de la lecture a parfois été laborieux, mais on s'esn sort si on considère ce bouquin comme un one-shot. Le problème, c'est qu'à la fin du bouquin, ce n'est plus possible... mais j'y reviendrais.

On fait donc plus ou moins connaissance de la protagoniste, Emma, 12 ans et de son monde. Et c'est dès ce moment que le bât blesse. Emma est une petite peste prétentieuse et égoïste, curieuse et sans gêne, menteuse et affabulatrice. Donc déjà, pour l'identification, on repassera. Et le capital sympathie, donc, y'en a pas. D'autant plus que l'auteur nous répète à peu près toutes les 15 lignes que son personnage principal a 12 ans... on finira par le savoir. Son attitude vis-à-vis de certaines personnes (notamment la vieille dame cliente de l'hôtel de sa mère, mais aussi le chauffeur de taxi et les habitants de Cold Flat Junction) est à la limite de l'irrespect et j'ai eu souvent l'envie de la corriger.

Si on fait abstraction de cela, j'ai eu une drôle de sensation en lisant ce livre. Quand j'étais gamine, c'était la folie des Point-and-click. Les jeux d'enquête sur l'ordinateur étaient plein boum, et franchement, c'était génial. Franchement, avez-vous déjà joué au Manoir de Mortevielle, à Maniac Mansion, à Maupiti Island, à King's Quest, à Normality ou à Under a Killing Moon ? Non ? Eh ben vous auriez-dû. Ces jeux-là, c'était de la bombe. Et de nos jours, on n'en trouve plus. Mais quel rapport me direz-vous ? Le rapport c'est que en lisant ce livre, j'avais l'impression d'être dans un point-and-click. De récupérer un indice, et d'être obligée d'aller sur un autre point de ma carte (Cold Flact Junction, ou La Porte, ou Spirit Lake, ou encore le Belle Rouen) pour utiliser cet indice et en trouver dautres. Et ça, j'ai apprécié. J'avais une idée très précise en tête des lieux et des atmosphères.

Malheureusement, ça ne m'a pas suffi. Surtout lorsque, arrivée à la dernière page, je m'aperçois que l'auteur s'est royalement foutu de ma gueule et que je suis à peine aux tiers de l'enquête et que si je veux le fin mot de l'histoire, je suis obligée de lire les 417 pages du tome suivant.

Alors merci, mais non merci.

Posté par Miss Bunny à 15:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

12 octobre 2014

L'Orphelinat des âmes perdues, tome 1 : Photo hantée - Stefan Petrucha et Thomas Pendleton

l'orphelinat des âmes perdues t1

Quatre fantômes de petites filles.
Un rituel nocturne.
Chacune à leur tour, elles lancent leurs précieux osselets pour dire les contes des âmes perdues. Des histoires si terrifiantes que même les rats de l'orphelinat ont pris la fuite.

Au programme cette nuit...
Mandy, dix-sept ans, a tout ce dont une adolescente peut rêver : l'amitié, l'amour, le monde à ses pieds... Quand elle apprend qu'une élève a été violemment assassinée, tout son univers s'écroule. Sms mystérieux, e-mails menaçants, coïncidences étranges, Mandy est persuadée que tout se passe dans sa tête. Et pourtant, ce qui l'attend dépasse de très loin tout ce qu'elle a pu imaginer...

Editions du Masque (MSK) - 209p.

Pour octobre, je voulais me mettre dans l'ambiance automne / halloween. Ca commence à être la période de la pluie, des journées sous la couette à lire, du brouillard, et tout ça, ça me donne envie de frissons, de mystères mais aussi de magie. Donc je suis allée faire ma petite moisson à a médiathèque et j'ai trouvé ce livre.

Alors je ne suis pas encore au coup de coeur, mais j'ai adoré et j'ai eu exactement ce que je cherchais : le frisson, le petite boule au ventre. Mais commençons par le commencement.

Le prologue et l'épilogue nous présentent 4 jeunes filles. La 4e de couv nous parle de fantômes, mais à part à la toute fin, il y a peu d'indices qui nous permettent de les identifier comme telles. Et d'ailleurs, ce prologue et cet épilogue ne sont pas ultra clairs.

En revanche, l'histoire racontée dans la majeure partie du livre est très claire. Et prenante. Mandy, donc, est dévastée d'apprendre qu'une de ses camarades de classe a été retrouvée morte, sauvagement assassinée. En parallèle, elle commence à correspondre avec un garçon de son âge, lui aussi touché par cette tragédie et qui recherche un peu de réconfort auprès de quelqu'un, car il n'a pas trop d'amis dans la ville.

Dès le début on se doute que le garçon en question est un peu louche, mais il gagne notre confiance (et l'écriture est suffisamment efficace pour que j'aie un autre suspect en tête). Mais honnêtement, je ne m'attendais pas à cette résolution et je suis ravie. Plus j'avançais dans ma lecture, plus j'avais envie d'en savoir plus, moins j'avais envie d'arrêter, et plus j'avais le coeur qui battait.

C'est un livre court et très efficace (même s'il est assez représentatif du genre, mais sur le coup, j'étais plutôt partie sur une enquête classique).

Livre lu dans le cadre de :

ABC14

Posté par Miss Bunny à 18:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

03 octobre 2014

Le Diable s'habille en Prada, tome 2 : Vengeance en Prada - Lauren Weisberger

Vengeance en Prada

Elle lui a fait faire ses quatre volontés, l’a pliée au moindre de ses caprices, l’a persécutée du matin au soir. Finalement, l’ego de Miranda Priestly, directrice du prestigieux magazine de mode new-yorkais Runway, aura eu raison de la détermination de sa jeune assistante Andrea. Mais dans l’adversité, il faut savoir faire front et c’est ce qui s’est passé avec Emily, l’assistante qui l’a précédée auprès de Miranda, devenue depuis sa meilleure amie. Fortes de leur expérience auprès de celle qui fait la pluie et le beau temps sur le milieu de la mode, Andrea et Emily ont lancé il y a peu leur propre magazine trendy, The Plunge, spécialisé dans les mariages. D’emblée, c’est la consécration. Eh oui, la roue tourne ! Andy a tout juste 30 ans, elle a du succès et elle est sur le point de se marier. Ses années de calvaire lui paraissent loin désormais. Bien qu’elle fasse toujours attention de se tenir à distance de Miranda. Seulement, cette dernière sait reconnaître une opportunité quand elle en voit une et ce magazine lui fait envie. Autant dire qu’elle ne va pas manquer de se rappeler à leur bon souvenir… La voilà de retour, plus diabolique que jamais !

Editions France Loisirs - 555p.

L'heure de faire mon achat France Loisirs était arrivée et je ne savais pas quoi acheter. Je suis tombée par hasard sur ce livre et bien que le 1er tome n'ait pas été un coup de coeur (loin s'en faut), j'ai été intriguée.

Bon au final j'aurais dû m'abstenir en fait... C'est mal écrit, on a l'impression de lire une pub de 500 pages de long, et l'intrigue n'a aucun intérêt. Les personnages, y compris Andy (qui est stupide en plus), sont antipathiques au possible.

Et le titre, qui nous fait penser à un retour de Miranda, n'aide pas. En tout et pour tout, Miranda doit être physiquement présente sur une vingtaine de pages. Alors que c'est probablement la plus intéressante du lot. Et la moitié de ses apparitions est complètement anti-Miranda.

Je ne dirais pas que c'est une déception parce que j'en attendais rien de particulier, mais c'était bien nul.

(La chronique du tome 1, c'est par ici)

Posté par Miss Bunny à 12:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

28 septembre 2014

Cornes - Joe Hill

cornes

Au début, Ig croit que les cornes sont une hallucination, celle d’un esprit malade, rongé par la colère et le chagrin. Cela fait un an que Merrin Williams, sa bien-aimée, a été violée et tuée dans des circonstances inexplicables. Depuis, reclus dans sa solitude, il vit un enfer, et il a plus de raisons qu’il n’en faut pour sombrer dans la dépression. Pourtant les cornes sont on ne peut plus réelles.

Jadis, Ig le vertueux faisait partie des privilégiés : né dans une famille riche, second fils d’un musicien renommé et frère cadet d’une star montante de la télé, il avait la sécurité, l’aisance, une place reconnue au sein de sa communauté. Ig avait tout pour être heureux, plus encore il avait Merrin et un amour réciproque, auréolé de magie, fondé sur les mêmes rêves. Mais la mort de Merrin a tout détruit. Seul véritable suspect, Ig n’a pourtant jamais été accusé ni jugé. Et donc jamais innocenté. Pour le tribunal que constitue l’opinion publique de Gideon, sa ville natale du New Hampshire, Ig aura beau dire ou faire, il est et restera toujours coupable, car ses parents riches et influents ont exercé des pressions pour faire boucler l’enquête. Il est abandonné de tous, Dieu y compris. De tous, sauf de son démon intérieur…

Et voilà qu’Ig se retrouve soudain doué d’un nouveau pouvoir, assorti à son nouvel aspect et tout aussi terrible, un macabre talent qu’il compte bien utiliser pour retrouver le monstre qui a tué Merrin et détruit sa vie. Être bon, prier… tout ça ne l’a mené nulle part. Il est temps de prendre sa revanche… Il est temps de donner sa part au diable…

Editions J'ai Lu - 511p.

Mon frère m'a montré la BA du film, qui m'a bien intriguée, puis je l'ai postée sur mon mur FB et un ami m'a demandé si j'avais lu le livre, qui d'après lui valait le détour. Ni une ni deux, le samedi suivant je me rendais à la médiathèque pour l'emprunter.

Comme la BA le laisse entendre, c'est assez bizarre, mais suffisamment intéressant pour donner envie de continuer. Le personnage principal, Ig, est complètement paumé, et on l'est avec lui au début. Et au fur et à mesure que ça devient clair dans sa tête, ça le devient dans la nôtre aussi.

Le découpage en parties est très bien fait : on suit différents moments de la chronologie, pour bien comprendre tous les événements. On en vient à sympathiser très vite avec Ig et avec Merrin.

Néanmoins, je trouve qu'ils manquent un peu de nuances, notamment le personnage de Lee (même si c'est totalement explicable et d'ailleurs bien expliqué).

J'ai lu ce livre sans me forcer, mais sans plaisir. Il manque un petit quelque chose et en même temps, je l'ai parfois trouvé malsain (ou plutôt l'atmosphère malsaine) sans pouvoir mettre le doigt sur ce qui me dérangeait. Il y a également quelques longueurs.

J'irai quand même voir le film, car j'aime bien Daniel Radcliffe, et c'est un choix judicieux pour ce personnage.

Posté par Miss Bunny à 15:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,