26 juillet 2015

Envies de fraises - Jennifer Weiner

envies de fraises

Chef dans un restaurant, Becky est très amoureuse de son mari, et ravie d'être enceinte. Tout irait bien si les médecins la lâchaient un peu avec ses problèmes de poids. Et si son infernale belle-mère la lâchait tout court.
Kelly est overbookée, hyper-ordonnée et archi-ambitieuse. Elle s'investit dans sa grossesse comme dans tout, c'est-à-dire à fond. Seul point noir dans cette organisation parfaite : son mari, qui passe ses journées vautré sur le canapé... Ça fait désordre.
Ayinde est canon. Et intelligente. Et gentille, en plus. Et aussi mariée à un champion de basket dont elle attend un enfant. Bref, le genre de tille qu'on adorerait détester.
Quand ces futures mamans font connaissance lors d'un cours de yoga prénatal, elles se disent qu'elles n'ont rien en commun. Mais la maternité leur promet bien des surprises...

Editions Belfond 2005, 456 pages

Ce livre était sur ma wishlist depuis un moment et je ne sais même pas pourquoi : ce n'est un secret pour personne que je n'ai aucune envie de procréer et surtout pas de subir l'épreuve de l'accouchement. Mais comme je suis tombée dessus à la bibli par hasard, et que ça m'avait l'air d'être une lecture parfaite pour l'été, je n'ai pas hésité.

Quatre femmes, qu'a priori rien ne rapproche, et qui dans la vraie vie ne se serait jamais rencontrée. Oui mais voilà, 3 d'entre elles sont enceintes et vont au même cours de yoga : ça crée des liens.

L'histoire s'écoule sur une année et le livre se découpe en mois : chaque mois, nous avons l'histoire du point de vue de chacune des protagonistes (Lia, l'actrice ; Ayinde, la femme de basketteur ; Kelly, qui rêve d'une vie de magazine et Becky, chef de restaurant). Si j'ai eu du mal à m'attacher aux personnages (Ayinde m'a vite soûlée à ne pas savoir se détacher de son bébé ; Kelly est trop attachée à son "rêve" matérialiste - même si je peux la comprendre, notamment quand je vois l'attitude de son mari ; Becky et son mari se laissent TROP faire pa rapport à sa belle-mère - que j'aurais envoyée sur les roses il y a bien longtemps), je me suis quand même intéressée à leur histoire (enfin, Kelly, Lia et Becky, parce que décidément, Ayinde ne sert pas à grand chose). La preuve, j'ai passé une bonne partie de la nuit à voir comment elles s'en sortaient.

Passées les descriptions des accouchements (mais au secours !), j'ai aimé les voir se débattre avec leur quotidien, et c'est clair qu'être maman n'est pas une partie de plaisir (et jamais de la vie je veux vivre comme ça). J'ai même eu envie de les soutenir, parce que pour la plupart, elles étaient pas aidées avec leurs maris (les mecs !). Quant à Lia, j'ai eu très mal pour elle. Sa situation est horrible et je suis pas sûre qu'on puisse vivre quelque chose de plus atroce que ça.

Mais c'est un livre très optimiste, avec une jolie histoire d'amitié, qui a de grandes chances de se prolonger sur la génération suivante.

En bref, ça m'a bien plu !


26 books toread in 2015

 

 

Posté par Miss Bunny à 18:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,